Beck Vol.26

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 17 November 2008

Voila enfin notre groupe préféré en Grande Bretagne pour une tournée censée leur apporter encore un peu plus de reconnaissance au niveau professionnel et leur assurer une apparition à l'Avalon festival organisé par un grand ponte...

Enfin une mise au clair, entre quelques bières, des sentiments mitigés depuis le clash entre Koyuki et Chiba et quelques approfondissements de la personnalité de Taïra, le batteur de génie qui fait tenir le groupe à lui seul !
Et c'est dans ce climat tendu, hostile et fatigué par le décalage horaire que Mongolian Chop Squad entame sa série de concerts au Snakepit...
Après une première performance hors du commun, et saluée par les pros, Koyuki retourne dans ses travers avec Maho, toujours aussi énigmatique et versatile... effectivement, elle zappe littéralement le rendez-vous qu'ils s'étaient donné quelques temps plus tôt sur l'Abbey road ; et c'est ainsi que le reste de la tournée va pencher vers le moins bon malgré eux... de rencontres fortuites en quiproquos toujours aussi improbables, nos japonais doivent prouver aux Européens qu'ils sont un vrai groupe de rock.

Des dessins issus des concerts toujours plus beaux, des personnages plus aboutis et approfondis, des sentiments ressentis jusqu'aux tripes, un manga musical qui plaît et qui veut faire de ses musiciens de vrais stars...
Cependant, le retour de Leon Sykes à un moment des plus inopportuns va peut être encore une fois enrayé tous les espoirs...

Vive Beck !!! totalement absent de ce volume d'ailleurs... et vive le Rock

A saluer encore une fois les bonus fournis par Akata en fin de volume sur les guitar Heroes avec la fin semblerait-il du classement, toujours aussi intéressants et indispensables.


daigoro


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Daigoro

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News