Batman & Justice League Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 30 September 2019

Lex Luthor et ses alliés de la ligue d'injustice tentent pas tous les moyens de s'emparer de la puissance des Ley Lines, et donc d'utiliser le pouvoir de Rui! Ce dernier lutte contre son oncle, un membre de son clan bannis et cherchant vengeance!
Batman et ses alliés luttent contre cette alliance de super vilains pour aider Rui à sauver Gotham!

On ne l'avait pas vu venir mais ce quatrième opus de l’adaptation de l'univers DC de Shiori Teshirogi est déjà le dernier, c'est d'autant plus surprenant que le volume précédent ne laissait pas supposer que la conclusion arriverait si vite...et pourtant, ce tome est bel et bien le dernier!

A partir de là, il est clair que cette fin est particulièrement rushée et par conséquent vraiment décevante!
Plusieurs affrontements ont lieu en parallèle, on retrouve les grandes figures de l'univers DC, les héros comme leurs adversaires, à savoir ici Green Lantern, Flash, Wonder Woman et Cyborg d'un coté, face à Lex Luthor, Sinestro, Zoom et Cyborg Superman!
L'auteure invoque donc de nombreux personnages mais ne va au final pas nous proposer des affrontements très originaux (Green Lantern contre Sinestro ou encore Flash contre Zoom, tout ceci n'a rien de bien nouveau).
Mais surtout tous ces combats apparaissent traités trop rapidement et pas suffisamment exploités!
Au vu de la lutte opposant les frères ennemis Aquaman et Orm, on pouvait espérer une meilleur développement pour les autres personnages!
Dans ce tome on a cependant le plaisir de découvrir Cyborg mais surtout Ares, le plus grand ennemi de Wonder Woman. Le Dieu de la guerre obtient ici véritablement ses lettres de noblesse puisqu'il est présenté comme surpuissant, obligeant toute la ligue à s'unir contre lui.

Malheureusement tout ce qui tourne autour de Rui et de Batman, les personnages principaux, rappelons le, va beaucoup trop vite et ne fonctionne pas bien! Et bien qu'il s'agisse de l'intrigue principal, Rui aura été au final assez mal exploité, tout comme les Ley Lines qui ne se sont avérées être qu'un prétexte pour mettre tout ce petit monde en scène.

Malgré tout son talent, Shiori Teshirogi ne parvient pas à convaincre avec ce dernier tome alors que pour le moment on était plutôt séduit...mais tout va trop vite ici pour qu'on puisse adhérer à cette conclusion arrivée trop rapidement.

On reste sur une note amère, ce qui est vraiment regrettable quand on connaît le talent de l'auteure.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

12 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News