Bateau de Thésée (le) Vol.7 - Actualité manga

Bateau de Thésée (le) Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 11 May 2021

Malgré la disparition dans cette ligne temporelle de sa relation avec Yuki et de la naissance de leur enfant, Shin peut compter sur l'aide de cette dernière pour poursuivre son enquête sur l'affaire d'Oto Usu, afin de déniche rle véritable coupable... mais n'est-il pas déjà trop tard ? En effet, dans le même temps, Suzu, accompagnée de sa belle-mère, est partie à la rencontre de Kiko Sasaki, la mère du défunt Tsubasa qui avait enlevé la petite Akane à l'époque du drame. Sasaki a effectivement décidé de parler, tant d'années plus tard, sur certaines choses qu'elle sait de l'affaire... mais malheureusement pour elle, ces possibles vérités ne font pas les affaires de certaines personnes.

Tandis que Shin poursuit ses discussions et son enquête avec Yuki, c'est du côté de Kiko Sasaki que les choses promettaient d'être les plus intéressantes au vu du tome précédent, et c'est effectivement ce qui a lieu dans le présent volume, la rencontre entre Kiko, Suzu et Madame Kimura tenant globalement bien ses promesses, autant pour les éléments d'intrigue que pour la part de tension qui s'y dégage fortement, au vu du comportement de la belle-mère de Suzu. L'énigme du flacon de cyanure de potassium les dires étranges de Tsubasa à l'époque quand il affirmait à sa mère qu'Akane serait retrouvée trois jours plus tard, la possible vérité sur la mort de la fillette, l'assassinat de l'inspecteur Kanemaru, l'impact du recueil de prédictions... sont autant d'éléments distillés au fil du récit et que Toshiya Higashimoto exploite très honnêtement ici, que ce soit en offrant quelques bribes d'informations, ou en suscitant de plus belle le mystère sur certaines choses.

L'auteur exploite ici très bien l'impact qu'a eu le bon dans le passé de Shin, que ce soit par rapport à l'affaire bien sûr, mais aussi tout simplement via son sentiment que Yuki est passée à côté de la vie qu'elle aurait dû avoir, de par son implication de journaliste pour lever le voile sur le drame.

Reste qu'il n'y a évidemment absolument aucune surprise quant à l'identité de la menace pesant sur nos héros et sur Sasaki, tant tout est fait depuis le tome précédent et encore ici pour mettre en avant les manigances et les têtes inquiétantes de cette personne. Et de ce fait, il y a tout aussi peu de surprise concernant l'identité de celui qu'elle couvre. Mais le résultat est bel et bien là, y compris vis-à-vis de Suzu et de l'impact que cette situation a sur elle.

Alors, ce volume apporte une pierre importante au récit, des informations tantôt pus concrètes tantôt plus opaques, pour un résultat suscitant toujours autant l'intérêt... d'autant que le mangaka gère très bien son rythme ! Un peu à la manière d'un Naoki Urasawa, Higashimoto a régulièrement ce don pour amener des fins de pages et des fins de chapitre donnant envie de connaître immédiatement la suite, ce qui continue de faire de son manga un très bon page turner. Et ce n'est certainement pas la dernière partie du tome qui montrera le contraire, tant elle fait encore monter d'un cran la menace et s'achève sur les prémisses d'une nouvelle étape importante. De quoi donner envie de lire la suite au plus vite !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News