Banana fish Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 22 March 2011

Légèrement désappointé par ce qu’Arthur a osé lui faire par l’intermédiaire de Dino, Ahs profite de l’absence de ce dernier pour clarifier un peu les rangs adverses, en abattant un à un les traîtres qui ont rejoint Arthur. De son côté, ce dernier met en œuvre le soutien de la mafia et son pouvoir à présent largement étendu pour tenter de coincer Ash, sans succès. La seule issue possible, c’est sans doute l’affrontement direct entre les deux chefs de gangs et c’est ce que décide Arthur en provoquant Ash en duel. Par l’intermédiaire du chef du seul gang encore neutre à New York, la décision est lancée et, malgré le piège presque évident qui s’y cache, le jeune Lynx accepte sans hésiter. Ce sera un combat à mort, mais bien évident rien ne se passe comme prévu. Est-ce que la lâcheté peut gagner face au mérite et au génie de quelqu’un qui aurait soif de vengeance ? Rien n’est moins sûr, et Ash va le démontrer avec un brio exemplaire. Mais seul, la situation reste particulièrement délicate. Un peu trop, sans doute.

L’action se situe d’avantage en fin de tome, rendant ce dernier bien équilibré dans deux temps bien distincts. L’auteur réussit le tour de maître de faire continuer les recherches indispensables à la vengeance totale d’Ash sur la drogue Banana Fish par des personnages annexes, tout en incorporant une action démentielle, qui dynamise l’ensemble et passionne le lecteur. L’un des points forts de ce volume sera alors la relation entre Ash et Eiji, qui a le temps de s’ouvrir un peu plus après tant d’action et avant que tout ne recommence en fin de volume. On sent en effet que les deux adolescents ont du mal à s’exprimer avec des mots corrects alors qu’ils s’apprécient particulièrement sans toujours arriver à se comprendre. Venir de deux mondes différents n’a rien d’évident, et Ash préférera ici protéger son ami plutôt que de céder à son égoïsme de le voir rester à ses côtés pour l’accueillir après sa vengeance, pour lui souhaiter la bienvenue chez lui. Bref, encore un très bon volume qui joue en même temps sur la psychologie adolescente d’Ash et Eiji et sur leurs responsabilités nouvelles au sein d’un complot international et particulièrement dangereux.


NiDNiM


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News