Banale à tout prix Vol.8 - Actualité manga

Banale à tout prix Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 17 September 2019

« Ne me sors pas que je suis amoureuse de lui !! Je n’éprouve absolument rien pour ce garçon, c’est clair ?! Rien du tout !! »

La sœur de Koiko a besoin de s’épancher après avoir croisé un jeune homme qui lui avait déclaré sa flamme quelques années plus tôt, et c’est à Tsurugi qu’elle se confie. Elle lui avoue qu’elle a fui parce qu’elle redoutait de tomber amoureuse. Elle se met des barrières toute seule, pour éviter de souffrir, mais la question qu’on se pose en la voyant dissimuler des regrets qu’elle n’assume pas est : est-elle plus heureuse comme ça ? Cette confidence crée une complicité entre Aiko et Tsurugi, qu’on sentait déjà poindre depuis quelques temps.

« Cette fois, tu ne fuis plus. »

Koiko s’affirme plus, et est capable de clamer haut et fort devant sa sœur ce qu’elle désire et que Tsurugi est son petit ami à elle, et elle seule. Toutefois, elle a encore du chemin à faire et continue de se tourmenter avec la moindre erreur qu’elle commet, comme lors qu’elle oublie de consulter la météo. Mais elle est prête à avancer, ça se ressent. « En conclusion, Tsurugi est trop bon. » : en revanche le côté trop parfait de son petit ami se révèle être à double tranchant, car même si elle adore ça chez lui, cela cause un mal être chez elle et une frustration de ne jamais faire aussi bien ou réagir comme il aurait fallu. Mais cette perfection si lisse dissimule peut-être un côté plus sombre…

« Ces mots, plein de gentillesse… me font presque de la peine. »

Les anniversaires de nos deux tourtereaux approchent. Avec le choix des cadeaux, Nagamu Nanaji parvient à installer un léger malaise, très discret pour l’instant, mais subtilement mis en avant. La prévision du prochain volume que l’on trouve en fin de tome nous confirme le bien fondé de cette impression dérangeante, qui devrait être au centre de la suite des événements. Koiko, qui jusqu’ici évaluait trop les choses en surface, commence à creuser un peu plus et à être plus attentive. Elle souhaite apprendre à mieux connaître Tsurugi, ses goûts et ses centres d’intérêt par exemple, toujours dans cette démarche positive qui la caractérise.

On est ravis que l’histoire prenne cette tournure. On en attendait pas moins de cette excellente mangaka qui nous a déjà offert des thématiques et des réflexions profondes dans ses précédentes œuvres.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News