Baki Vol.21 - Actualité manga

Baki Vol.21

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 06 July 2015

Le Dai-Raitai-Sai, le tournoi opposant tous les plus grands guerriers protecteurs de la Chine, va enfin commencer, seize combattants sont réunis parmi lesquelles Baki et son père… Des combats incroyables se préparent, et bien plus encore !

Maintes fois repoussé pour une bête histoire de pertes de données, ce volume 21 arrive en lieu et place du volume 22, l'attente fut donc longue entre le tome précédent et celui-ci, ce qui est d'autant plus rageant quand on lit un volume de Baki en dix minutes en prenant son temps… Mais ce tome est à savourer puisqu'il marque le début du plus grand des tournois, avec toutes les surprises qui vont avec !

Le tournoi commence donc violemment dans ce tome, l’entrée en matière est des plus radicale ! Pour ouvrir le bal deux des favoris s’affrontent, le père de Baki, inconnu du public local (les malheureux apprendront vite à découvrir quel genre de personnage il est) et le maître de Retsu, une légende dans son pays…et c’est bien évidemment dans la démesure que l’auteur règle l’histoire ! Le combat est plié en quelques cases, pour un résultat aussi soudain que violent...c'est tout simplement atroce. Le simple fait d'imaginer une telle chose à de quoi choquer…ce coup là Itagaki ne nous l’avait jamais fait et il faut reconnaître qu'il fait fort !

Le second affrontement est tout aussi rapide, et là on regrette que l’auteur expédie les choses aussi vite ; un combattant ne peut-il être fort s’il ne bat son adversaire sans effort ? Du coup tout ce foin sur les gardiens de la Chine apparaît un peu ridicule, l’auteur nous les montrant bien pitoyable, c'est encore une fois regrettable.
Et enfin Baki revient sur le devant de la scène et affronte directement un guerrier maîtrisant la main empoisonnée (comme par hasard)… Ici le combat s'étend un peu plus et après un petit passage larmoyant n’ayant pas trop sa place ici, Baki revient plus motivé que jamais…

Un volume qui se lit tout seul bien que l’intérêt de ce tournoi soit altéré par le traitement de l’auteur qui n’arrive pas à trouver un juste milieu entre « incroyablement fort » et « piètre combattant ». Mais la suite nous réserve encore bien des surprises !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News