Au Grand Air Vol.6 - Actualité manga

Au Grand Air Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 10 May 2019

Les petits boulots de nos héroïnes pendant les vacances d'hiver leur ont permis d'engranger suffisamment d'argent pour s'offrir quelques petits plaisirs... liés au camping, bien entendu ! Siège, bâche, lanterne... chacune d'entre elles montre son intérêt pour des objets précis et craque ou non, l'élément le plus amusant étant sans doute à chercher du côté d'Ena, toujours aux petits soins avec son chien Saucisse ! Et le plus adorable provient sûrement de Nadeshiko: la jeune fille cèdera-t-elle face à la lanterne qui lui fait de l'oeil depuis un certain temps, ou préférera-t-elle remercier ses proches en leur faisant plaisir ? La réponse témoigne à nouveau de toute la gentillesse et la candeur de notre héroïne, en plus d'amener à nouveau dans la série cette petite pointe de positif dans les relations humaine qui fait régulièrement son charme.

Reste qu'après cela, Nadeshiko, galvanisée, décide de se dégoter un petit boulot supplémentaire, dans un petit resto de nouilles cette fois-ci ! Par de repose pour elle, ni pour Rin d'ailleurs, ce qui profite surtout aux trois autres adolescentes de la bande, qui se mettent alors en tête de partir par elles-mêmes en camping au bord du lac Yamanaka. Alors, le mangaka Afro a cette fois-ci la bonne idée de mettre un peu plus fortement en avant le truculent trio Chiaki-Aoi-Ena, dont les liens entre amitié et taquineries sont plus efficaces que jamais, l'auteur ne manquant jamais une occasion de jouer sur l'espièglerie et la fraîcheur de ces jeunes filles... mais il y a aussi un tout autre type de fraîcheur auxquels elles vont devoir faire face dans ce tome. Aller camper en plein hiver dans la froide région du lac Yamanaka, est-ce vraiment une bonne idée ? Les trois jeunes filles sont-elles parfaitement préparées pour ça ? Rin le sait bien: à cette période de l'année, la température nocturne peut très vite beaucoup descendre là-bas, et nos trois gaffeuses le remarqueront forcément... Le mangaka rappelle ainsi qu'il faut toujours être prudent quand on campe ainsi, mais il n'est pas question pour lui d'alourdir son récit pour autant: les miss conservent leur côté très positif, et l'ambiance conviviale est toujours au rendez-vous grâce à de nouvelles rencontres bénéfiques et chaleureuses... sans oublier la très drôle irruption de la prof !

En filigranes, Afro en profite toujours pour apporter quelques petits conseils et détails sur le camping (comme bien monter une bâche, quels sont les grands types de sièges de camping...) et sur la cuisine (comment faire des kiritanpo...), et pour inviter, via quelques jolis paysages aérés, à la découverte de certains recoins charmants de la province japonaise, ici le lac Yamanaka et le cap Ômama.

Toujours rafraîchissante et dépaysante, la série se renouvelle donc ici sans difficulté, et sans trahir ce qui fait son charme depuis le début. Héroïnes attachantes et amusantes, camping relaxant, jolis paysages, convivialité, chaleur humaine, ondes positives... Au Grand Air, c'est toujours aussi sympa !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News