Attaque Des Titans (l') Vol.27 - Actualité manga

Attaque Des Titans (l') Vol.27

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 09 April 2019

L'assaut lancé sur Revelio aura laissé ses marques. Sasha y a laissé la vie, mais Sieg a pu être capturé. Tel était le plan prévu par Eren, qui semble avoir bien changé en quelques années. Le peuple eldien, pleinement assumé, compte désormais quelques alliés pour enclencher le « grand terrassement », avant que les forces de Mahr ne lancent une guerre totale sur l'Ile du Paradis...

Particulièrement brillant et éprouvant, le tome précédent s'était montré comme un parfait déclencheur de la nouvelle partie de la série, préparant les nouvelles hostilités entre le camp eldien et leurs opposants du reste du monde. Ce nouvel opus n'en n'est que la suite logique : Après une entrée en matière si brusque, Hajime Isayama devait développer un peu plus ses idées futures, et c'est tout ce qui caractérise l'intérêt majeur de ce tome 27.

Ceux qui avaient reproché, à l'époque de l'arc du coup d'état, le côté politique de la série au détriment de l'action seront fortement refroidis. Désormais, la guerre dans laquelle se sont lancés nos héros n'est pas conte les titans, mais contre les autres nations du monde entier. Toute la richesse de l'intrigue actuelle reposant alors sur les alliances entre pays, les enjeux géopolitiques, et les quelques trahisons majeures qui ont eu lieu du côté de Mahr. Le tome se montre donc bavard et n'hésite pas à prendre son temps et à revenir sur la période de quelques années séparant les deux grands cycles de la série, afin de mieux expliciter tout ce contexte. Et, encore une fois, c'est un récit passionnant que nous sert l'auteur : la trame de la série n'aura jamais été si complexe, mais tout est raccord par rapport aux données livrées jusqu'à présent. L'écriture de la série demeure particulièrement habile, si bien que passer d'une série d'action brute à une histoire plus politique est fait de manière brillante.

Néanmoins, toutes ces histoires de complot et ces alliances entre camps ne font finalement que servir une tension de plus en plus grande au sein de la série. Encore une fois, c'est la guerre qui se profile, incluant un bon lot de complots et de tensions dans les relations entre les uns et les autres. La plus grande audace de cet arc, c'est de faire d'Eren une figure à laquelle on ne peut plus vraiment se fier. Et c'est bien les doutes autour du protagoniste, qui vont de pair avec le potentiel rôle de personnages secondaires qu'on ne voit pas forcément d'un bon œil, qui forment l'intensité majeure du récit. La fin du volume ne fait qu'accélérer cet état de fait : tout se bouscule, et jamais nos liens avec les personnages principaux n'auront été mis à si rude épreuve.

Enfin, l'intrigue continue de questionner l'idée de la Guerre, et le champ lexical qui s'y rapporte. Quelle utilité à ce genre de conflit ? Peut-on pourter indéfiniment le poids de l'Histoire et des fautes passées sur nos épaules ? Quelle finalité pourrait avoir ce cercle vicieux de la vengeance ? Si elle n'apporte pour le moment pas grand chose, l'histoire de Falco et Gaby servent astucieusement le propos. Le message est certes simpliste, mais dit avec une telle sincérité, mêlé à une certaine détresse, qu'il est difficile de ne pas rester de marbre, surtout quand ces réflexions se recoupent avec des événements narrés dans la série, il y a presque vingt tomes de ça.

Encore une fois, c'est donc un tome d'une grande richesse et passionnant d'un bout à l'autre que nous offre Hajime Isayama. La découverte de ce nouveau contexte politique associé à la montée des tensions constituent une lecture savoureuse, de la première à la dernière page.
On notera que Pika édition a réitéré avec une version collector du volume, dont le principale intérêt est la superbe jaquette alternative montrant un Eren plus solitaire et effrayant que jamais. Les fans aguerris de la série apprécieront de détenir cette couverture, mais il faut reconnaître que payer 12,30€ pour ce supplément est quelques badges n'a pas grand intérêt, à moins d'être un aficionado de L'Attaque des Titans.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News