Area 51 Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 30 April 2015

Le premier volume nous avait totalement séduit de par son univers vaste et aux possibilités infinies, il fallait donc que le second opus vienne confirmer cette bonne impression...et il le fait sans peine !

Le premier tome avait donc planté le décor, et nous avait fait pénétré dans un monde fantastique où toutes les légendes du monde se côtoyaient et se mélangeaient, monstres et démons vivants avec les dieux et les créatures folkloriques. L'univers était plus que plaisant et les personnages forts en caractère, mais nous savions peu de choses à leur sujet… La fin du précédent opus nous avait laissé sur un tournant, en plein affrontement, qui va avoir des conséquences sur la suite et notamment sur McCoy, cette détective sexy et grande gueule : son arme prend vie et devient un tsukumo, un objet animé doué de conscience, une divinité dans le folklore Japonais…

On reprend donc à ce stade, une fois l'affrontement contre le bigfoot et la salamandre terminé, et on attend la suite qui s'annonce explosive !
On aurait pu penser que l'histoire qui faisait la transition entre les deux tomes serait un peu plus importante que les précédentes, qu'elle apporterait des éléments sur les personnages, et bien cela ne sera pas le cas. Mis à part la « naissance » du revolver de McCoy, il s'agit d'une histoire courte développant l'univers. Courte, mais pas inintéressante pour autant, bien au contraire. Cette dernière s'avère dramatique et nous livre une jolie pointe de mélancolie. Et l'action n'est pas en reste non plus, puisque cette dernière se termine à la manière d'un duel de western remarquablement bien mis en scène !

La suite s'avère également être une succession d'histoires courtes, trois pour être exact !
Celle qui ouvrira le bal s'avère entièrement tournée vers l'humour et cela fonctionne parfaitement. Elle mélange là encore toutes les mythologies, on y retrouve diverses créatures issues des légendes de différents pays et différentes cultures qui vont s'affronter dans une course de vitesse. Vraiment sympathique !

La seconde histoire se veut, comme celle qui ouvre le tome, être un mélange de polar noir et de drame mélancolique. Cette fois nous y croisons les divinités Égyptiennes qui ont des problèmes de famille à régler. L'auteur excelle parfaitement dans ce côté polar noir et nous livre ici un récit sans le moindre défaut, absolument prenant et maîtrisé.
Il est amusant de noter qu'un des personnages de ce récit est une référence même pas voilée à Jack Nicholson, qui s'apparente donc ici lui aussi à un monstre légendaire, ce qu'il est !

L'histoire suivante, qui clôturera le bal, n'est pas la plus passionnante, ni même la mieux maîtrisée au niveau de la narration, elle aussi plus tournée vers la légèreté, mais elle se veut essentielle du fait qu'elle introduit un nouveau personnage qui va faire évoluer l'intrigue, en tout cas c'est ce qu'on laisse imaginer via des messes basses surprenantes ! Visiblement tout le monde cache son jeu dans ce titre, et c'est ce qui le rend aussi intéressant !

L'univers se développe encore, le bestiaire s'élargit, le ton et l'ambiance se veulent incroyablement séduisant et saisissant, le tout renforcé par un trait d'une finesse époustouflante, avec des jeux de lumière caractérisant la patte de l'auteur, une alternance de récits tantôt légers et amusants tantôt lourds et dramatiques...bref ce titre a tout pour plaire !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News