Alive Last Evolution Vol.5 - Actualité manga

Alive Last Evolution Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 04 December 2008

Le face à face opposant Taisuke et les autres au "camarade" Okada fait rage, ce dernier n'hésitant pas à prendre en otage une petite fille. C'est alors qu'il propose un marché à Nami: il l'emmènera voir Katsumata si elle élimine Taisuke et Yuta... Nami, dont le but ultime est d'anéantir tous les détenteurs de pouvoirs, même si pour cela elle doit sacrifier des innocents, ne se fait pas prier, et attaque les deux garçons... Mais le caractère solidaire de Taisuke ne pourrait-il pas aider la jeune fille à changer de comportement ?
Pendant ce temps, la journaliste Amamiya et son assistant Oda continuent leur enquête, et, s'ils ont toujours un cran de retard, ne désespèrent pas et persévèrent.
Puis une nouvelle "camarade" de la bande à Katsumata fait son apparition: Kanon, une jeune fille rousse aussi capricieuse que psychopathe, et dotée d'un pouvoir pour le moins... explosif.
Celle-ci, qui ne supporte pas toutes les attentions portées à la captive Megumi, décide d'aider cette dernière à échapper à Hirose... pour mieux pouvoir la tuer ! Hirose est bien décidé à sauver son amie d'enfance, et n'hésitera pas à tuer s'il le faut, ce qui ne manque pas de satisfaire les desseins de Katsumata...

Au vu des précédents volumes, on pouvait craindre de voir Alive Last Evolution tomber dans un schéma redondant, à savoir les arrivées, les uns après les autres, de nouveaux amis ou ennemis. Mais, même si c'est encore un peu le cas ici avec l'apparition de Kanon, les "camps" semblent à présent fixés, et l'histoire avance un peu puisque nous sommes amenés à en apprendre un peu plus sur le fameux "Coeur d'Acro" recherché par les camarades. Nous découvrons également quelques bribes du passé de Hirose, Taisuke et Megumi, mais également de Nami, ce qui nous permet de comprendre un peu mieux le caractère de ces personnages. Enfin, si Nami, en début de volume, semble commencer à changer au contact de Taisuke, dans l'autre camp Hirose n'est pas en reste, puisqu'il semble se durcir un peu.

Visuellement, c'est toujours aussi soigné: les dessins sont fins, précis et dotés d'une petite touche personnelle très agréable, et le découpage, bien qu'assez classique, rend le tout très prenant et dynamique.
Ce cinquième volume commence à briser très légèrement la petite routine qui s'était installée depuis deux tomes. Si les volumes suivants continuent dans ce sens, Alive Last Evolution pourrait aisément passer du statut de titre sympathique à suivre, à celui d'excellent shonen.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News