Air Gear Vol.21 - Actualité manga

Air Gear Vol.21

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 07 May 2010

Suite à leur defaite surprise face aux Loups Blancs, les Kogarasu Maru s'offrent une retraite dans les montagnes pour parfaire leurs techniques, notamment Agito, dont les crocs se sont émoussés depuis quelques temps. Mais l'heure n'est pas au repos, tandis que deux menaces planent sur nos héros : une forte tempête d'une part, et une visite surprise des nouvelles recrues de Genesis de l'autre...

Pour une fois, la couverture de ce vingt-et-unième volume ne ment pas sur le contenu. Avis aux fans d'Agito, le psychopathe schizophrène dont l'ambigüité ravit certaines, ce tome est entièrement dédié ! Crise existentielle, perte de pouvoirs et récupération, et combat en duel face à de nouveaux adversaires impressionnants.... tout y est pour mettre en valeur le roi des crocs. Mais l'auteur pousse le bouchon bien trop loin : si on a pu s'habituer aux délires visuels grandiloquents de l'auteur depuis longtemps, cela devient de plus en plus un ressort pour pallier le manque d'un scénario de plus en plus creux. En outre, les rebondissements ne fonctionne plus, et frisent le ridicule ! Comme cette amourette avec Yayoi, personnage qui vient enfin de trouver une utilité dans la série...

Les personnages féminins sont d'ailleurs très peu à leur avantage, et encore moins vêtues dans ce tome, le peu de vêtement finissant souvent en lambeaux... Quant aux nouveaux protagonistes, on reste perplexe quant à leur utilité, lorsqu'on sait comment les auteurs peut les délaisser. Ce tome est d'ailleurs plus que représentatif de ce syndrome, puisque même le héros, Ikki, y est quasiment absent, comme tout le reste de la bande. Si ce volume reste un peu plus clair que le précédent, car restant sur une seule et même ligne tout du long, on commence à craindre un phénomène à la Bleach : combats spectaculaires, fan-service à la pelle, et quelques rebondissement grossiers pour faire croire à un semblant de suspens. A croire que l'auteur s'autorise un relâchement, après avoir mis en place tout son scénario. La série serait déjà à bout de souffle ?


Tianjun


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Tianjun

12 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News