50 nuances de gras Vol.3 - Actualité manga

50 nuances de gras Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 23 October 2019

Après avoir plus ou moins profité d'un petit moment plus paisible avec Naoe, la mandragore et Laïka qui a trouvé le moyen de s'incruster, notre chère Erufuda n'est pas au bout de ses surprises: alors qu'elle s'applique (à peu près) à retrouver son poids initial, la voici qui, dans un fast food, gagne un an de frites gratuites ! Une nouvelle aussi problématique pour ses bourrelets que salvatrice pour sa gourmandise, mais qui cache peut-être un plan sournois d'une certaine personne...

Dans une première partie de volume jouant entre l'humour, la légèreté, le caractère des personnages et une pointe de fan-service autour de ses jolies héroïnes tout en rondeurs, le mangaka Synecdoche propose des ficelles plutôt classiques, des petits récits n'allant pas très loin, mais ayant au moins le bon goût de refaire appel à certains visages déjà connus, comme cette chère Laïka (toujours aussi bête et drôle avec son esprit canin) ou la satyre. Mais la suite du volume est sûrement plus intéressante, avec trois parties faisant chacune appel à une nouvelle demoiselle fantastique ! Au programme, une skeleton se sentant gênée par un bourrelet dans le dos, une dragonne vouloir perdre un peu de poids, et une cyclope qui risque de faire des dégâts en sport de combat. Si l'on regrettera pour l'instant que la cyclope ne soit exploitée qu'en surface, les deux autres nouvelles venues s'avèrent déjà redoutablement efficaces. Honeda, la skeleton, campe une fille de fantasy assez originale et ayant quelques capacités surprenantes et décalées, tandis que Gonda, la jolie dragonne des neiges, est excellente dans son caractère taciturne voire flemmarde, mais aussi dans ses interactions avec les autres et en particulier Naoe, ce dernier ayant une phobie bien spécifique...

Tout en restant assez classiques (un peu moins pour la skeleton, de par sa nature et l'une de ses capacités), les designs de ces nouvelles figures sont efficaces, leurs relations avec les autres filles comme Erufuda, Kuroeda, Laïka, l'orque ou l'ogresse sont honnêtement rendue et animent souvent les pages... mais bien sûr, en filigranes le mangaka n'oublie pas divers petits conseils santé, notamment autour des postures à adopter, de la température de notre corps et du sport, tout ceci pouvant évidemment avoir un impact sur notre, forme et notre corpulence. Ah, et si Kobo, la plus fun des kobolds, vous manque dans tout ça, rassurez-vous: elle est quand même présente en gag sous la jaquette !

Après ses deux premiers chapitres classiques mais sympathiques, la série suit un schéma standard, mais la lecture reste toujours aussi plaisante. La palette d'héroïnes nouvelles comme "anciennes" reste vraiment chouette et assez variée, les petit "conseils" restent au rendez-vous, l'ensemble se renouvelle suffisamment... Pas de quoi bouder son plaisir, globalement !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News