Gambling School - Saison 2 - Kakegurui××

Review de l'anime : Gambling School - Saison 2 - Kakegurui××

Publiée le Vendredi, 23 August 2019

Actuellement en cours de parution chez nous aux éditions Soleil, le manga Gambling School a connu au Japon en 2017 une adaptation animée par le studio Mappa, adaptation qui est ensuite arrivée en France en février 2018 sur Netflix. Couronnée d'un certain succès grâce aux qualités d'adaptation du studio et à l'univers facilement addictif de l'oeuvre, cette première saison, malgré une conclusion originale via son dernier épisode différant du manga, ne pouvait pas rester sans suite, si bien qu'un saison 2 fut annoncée dès début 2018 (avec un staff principal quasiment inchangé) avant d'être diffusée dans son pays d'origine en janvier 2019. En France, cette seconde saison, Gambling School×× (Kakegurui××), est arrivée sur Netflix en juin dernier. Après avoir décortiqué la saison 1 l'année dernière (lire la chronique), l'heure est venue d'aborder un peu plus en détails cette nouvelle salve de 12 épisodes.

  

Avant son dernier épisode offrant une "conclusion" alternative, la première saison prenait soin d'adapter quasiment toute la première grande partie du manga tout en occultant le dernier jeu de ladite partie, ce qui revenait à adapter les volumes 1 à 5 en laissant de côté le tome 6. Fort logiquement, en tant que suite directe, la saison 2 reprend à partir du tome... 7. Pas de panique cependant: le staff a bien prévu son coup, en incluant le contenu du volume 6 un peu plus tard dans la saison 2 en l'intégrant assez bien aux nouveaux enjeux.

  

Ces nouveaux enjeux, ils sont on ne peut plus clairs, et on ne peut plus importants, puisque Kirari Momobami, la charismatique et redoutable présidente du conseil, a pris la décision de dissoudre ce dernier ! La présidente quitte donc ses fonctions... pour mieux surprendre les élèves ? Faisant la loi au sein de l'école, Kirari a en effet l'idée d'organiser des élections à grande échelle: tous les élèves peuvent prétendre au titre de prochain président. Mais évidemment, cela se fera non pas par le vote, mais par le jeu... Dans cette optique, Kirari n'est pas avare en surprises, puisqu'elle a décidé d'appeler les différents représentants des branches du clan Momobami en tant que nouveaux élèves. Et étonnamment, il semblerait bien que ce vaste clan ait un lien avec Yumeko...

  

La deuxième grande partie de Gambling School s'ouvre donc avec de tout nouveaux enjeux, à savoir l'élection du prochain président, et le fonctionnement de cette élection particulière est exposé aussi vite que bien: tout se décidera aux jeux, chaque voix sera représentée par un jeton à gagner au fil des jeux, et la personne qui aura le plus de jetons (donc de voix) au bout de la durée des élections devient présidente. On ne peut pas faire plus simple... ni plus gros prétexte aux jeux !

  

Comme déjà dit, ce nouvel arc marque l'apparition de plusieurs nouveaux personnages, les nouveaux élèves membres du clan Momobami, qui sont tous derrière Kirari en apparence. Dans un premier temps, les présentations ne se font vraiment qu'en surface, très brièvement, seules quelques têtes sortent un petit peu du lot, et c'est surtout à travers le jeu que ces différents nouveaux visages auront l'occasion de se montrer un peu plus. Dans tous les cas, ces nouveaux élèves intriguent, dans la mesure où ils semblent connaître la famille Jabami, ce qui suscite facilement la curiosité quant au lien de Yumeko avec le clan Momobami. Mais l'intrigue sur ce point s'arrête là dans cette saison. Et surtout, il est bon de noter un nouveau personnage en particulier dans tout ceci: celui de Rei Batsubami, dont la particularité est de ne pas exister dans le manga. En effet, cette jeune fille à l'apparence et à la voix androgynes (si bien qu'elle plaît énormément aux élèves féminines de l'académie, d'autant plus qu'elle a de l'élégance et est très attentive et serviable) a été inventée exclusivement pour l'anime, et si elle se contente d'abord de diverses apparitions où elle brille par son succès auprès des autres, elle est évidemment amenée à prendre plus d'importance dans les 2 derniers épisodes, dès lors que se dévoilent son passé et ses réelles motivations. Le but du staff avec ce personnage ? Sans doute apporter une touche d'originalité, et s'offrir la possibilité, avec elle, d'amener une vraie conclusion d'arc à cette seconde saison, sans quoi celle-ci s'achève au beau milieu des élections. Globalement, le personnage de Rei est assez bien abordé. il aurait pu être judicieux de lui offrir plus de présence dans les trois premiers quarts de la saison, mais au bout du compte son background est exposé vite et bien, on en comprend tout l'essentiel, et on cerne bien l'évolution de cette adolescente qui s'est en réalité enchainée elle-même...

  

Pour le reste, on est dans du Gambling School pur jus, donc dans un anime mettant avant tout l'accent sur les jeux et sur la folie de son héroïne Yumeko, toujours en quête de danger et d'excitation ! De ce côté là, l'anime reste très fidèle au manga dans les différents jeux et dans leur déroulement, à ceci près que celui centré sur Itsuki a lieu après celui sur Yumemi dans l'anime, alors que dans le manga il a lieu avant (ce qui ne change quasiment rien). Les jeux en question ont tantôt inspirés et assez addictifs, tantôt moins intéressants. Ainsi, celui mettant en vedette Itsuki s'avère bien pensé dans son fonctionnement et dans sa part stratégique, et celui replaçant la foldingue Ikishima auprès de Yumeko pour une partie de guillotine à doigts parvient à entretenir le danger et la tension alors qu'au contraire la partie mettant en avant Yumemi avec Yumeko retombe dans la même recette que la première partie, avec une confrontation d'"idols" en trois parties dont les différents jeux sont on ne peut plus succincts.

  

Néanmoins, cette nouvelle salve de jeux possède un point qui, lui, s'avère continuellement intéressant: le travail d'évolution effectué sur les personnages jouant avec Yumemi, et dont certains étaient surtout des adversaires dans la première saison. Au coeur des jeux, on a l'occasion, entre autre, de voir Itsuki montrer ce qu'elle vaut et mettre en valeur sa relation avec Manyûda, de voir ce dernier revenir, de voir Yumemi prendre conscience de la valeur de son rôle d'idol et de ses fans... le tout, pendant que Yumeko continue de régaler pour son caractère, ou pour sa relation conflictuelle avec l'amusante et tarée Ikishima.

  

Avec une réalisation technique égale à la saison 1, cette deuxième saison de Gambing School continue donc de faire le job, malgré l'aspect assez linéaire (on enchaîne les jeux, quoi) et certains moments moins inspirés. Tout en restant fidèle au manga d'origine, le staff s'applique assez efficacement à apporter quelques petits changements et enrichissements dont le principal provient de Rei Batsubami, et mine de rien cela fait plaisir de ne pas avoir uniquement un copier-coller total de l'oeuvre d'origine. Etant donné qu'une fois le dernier épisode (nous amenant jusqu'à la fin du tome 10 du manga, le dernier en date à être sorti en France) achevé, les élections restent au beau milieu de leur déroulement, et que la toute fin de cet épisode ouvre la voie aux jeux à venir, tout appelle clairement à une future saison 3, espérons donc que celle-ci verra le jour.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News