KOMINO Masahiko 小美野 雅彦

Character Designers

Interview de l'auteur

Publiée le Lundi, 28 March 2016

En février, Paris Manga avait l'honneur d'accueillir Masahiko Komino, qui travaille dans le milieu de l'animation depuis plusieurs années, et qui a été très remarqué ces derniers temps pour ses différents rôles sur les adaptations animées de la saga Jojo's Bizarre Adventure, signant notamment le character design de Stardust Crusaders. Nous avons donc profité de sa venue à Paris pour le rencontrer, dans le cadre d'une interview entièrement consacrée à Jojo !



Masahiko Komino, merci beaucoup d'avoir accepté cette rencontre ! Pouvez-vous nous dire ce qui vous a amené à travailler dans l'animation ?

Masahiko Komino : Depuis que je suis très jeune l'animation m'intéresse beaucoup, mais c'est après une période à l'étranger, en revenant au Japon, que je me suis orienté vers une école spécialisée dans l'animation.


Y a-t-il des artistes ou des oeuvres qui ont influencé ce choix de carrière ?

Côté manga, il y a une série qui m'a profondément marqué : il s'agit d'Ushio & Tora.

Côté anime, Sailor Moon a été un vrai déclic dans mon attirance pour ce milieu. Surtout la première saison, dont j'ai adoré l'animation, et où je trouve que le staff est parvenu à trouver un excellent équilibre entre les différentes facettes de cette oeuvre. C'est grâce à Sailor Moon que j'ai découvert qu'on pouvait transmettre beaucoup d'émotion à travers un anime.



Jojo Stardust Crusaders est le premier anime où vous occupez la fonction de character designer. Comment avez-vous abordé cette grande première ?

Pour être franc, ce n'était pas tout à fait une grande première : en réalité, auparavant j'avais déjà donné des coups de main sur le character design, mais sans jamais être crédité. Par contre, Stardust Crusaders est effectivement la première série où mon nom est bien crédité au character design.

Mes expériences passées m'ont donné une certaine habitude du milieu, et depuis longtemps je suis amateur de shônen typé années 80-90 comme Dragon Ball, Hokuto no Ken ou bien sûr Jojo. Le gros problème, c'est qu'auparavant on m'avait déjà proposé des postes de character designer sur des séries, mais je ne ressentais pas suffisamment de feeling avec les séries en question, donc je n'ai pas accepté. Mais quand on m'a proposé de concevoir le chara design de Stardust Crusaders, vous imaginez bien que là j'étais ravi, car ça rentrait totalement dans le type de shônen que j'aime.


Bien que vous étiez déjà dans le staff de la première série animée de Jojo, vous n'étiez pas chara designer. Pourquoi ce changement de poste entre le premier anime et Stardust Crusaders ?

Dans le manga original, Hirohiko Araki a un trait qui évolue constamment au fil des saisons. Par respect pour son trait, on a estimé qu'il était également nécessaire de marquer ces évolutions dans les saisons animées. C'est pour ça qu'à chaque nouvelle saison animée de Jojo, il y a changement de character designer.

(Attention, spoil de Jojo saison 2 - Battle Tendency !) Concernant le fait que j'ai été choisi pour le design de Stardust Crusaders, l'équipe m'a avoué avoir été très marquée en voyant ce que j'ai fait sur l'adaptation de la partie 2, Battle Tendency, lors du passage où Caesar Zeppeli meurt. A partir de là, ils ont voulu me voir pousser l'expérience plus loin. (fin du spoil)



Hirohiko Araki fait partie de ces auteurs qui ont un dessin très très personnel et tout de suite identifiable. Comment avez-vous fait pour vous le réapproprier ? Qu'est-ce qui a été le plus dur ?

C'est vrai qu'il a un dessin très particulier, il fait partie de ces dessinateurs qui ont un style bien à eux. Mais vous savez, je lis le manga Jojo's Bizarre Adventure depuis tout petit, si bien que je suis imprégné de son dessin et de ses personnages depuis de nombreuses années, et du coup je n'ai ressenti aucune réelle difficulté pour me les réapproprier.

Ce qui a été le plus difficile, c'est que quand on dessine un manga on est responsable de soi-même, alors que quand on est character designer il y a une équipe de dizaines voire de centaines de personnes qui attendent de voir ce qu'on va faire. Il faut trouver un bon équilibre entre la facilité d'animation (pour que tout le reste du staff puisse travailler dessus sans trop de difficulté) et le respect du personnage, et c'est ça qui est le plus difficile.


Quels personnages ont été les plus durs à travailler ? Au contraire, les plus faciles ? Et quels sont vos personnages préférés ?

Le personnage qui m'a posé le plus de problèmes est Daniel J. D'Arby (D'Arby the Gambler). C'est un homme qui n'est ni vraiment vieux, ni vraiment jeune, et trouver le juste équilibre pour faire ressortir cet âge et le rendre animable sans dénaturer le design original d'Araki a été très compliqué.

Le personnage le plus facile a été Jean-Pierre Polnareff, car même pour les scènes d'action il était simple à travailler.

Concernant mes personnages favoris, celui que je préfère dessiner est Jôtarô, et mon personnage préféré tout court est Anne car c'est celle en qui j'ai mis le plus de moi.



Comment s'est déroulée la collaboration avec Hirohiko Araki ?

Je n'ai jamais rencontré Mr Araki. Généralement, je lui envoyais mon travail chaque jeudi, et il me le renvoyait ensuite avec les modifications à faire. Mais le plus souvent tout était accepté très vite. J'ai ressenti une grande confiance de sa part.


Que diriez-vous vous a une personne qui hésiterait à voir Jojo pour la convaincre ?

"Regarde, et tu comprendras." (rires)



L'anime JoJo's Bizarre Adventure : Diamond Is Unbreakable arrivera ce printemps. Ferez-vous partie du staff ?

Pour l'instant j'ai encore des choses à boucler autour de Stardust Crusaders. J'ai les contacts pour participer à Diamond is Unbreakable, et j'adorerais y participer, mais avant ça je préfère finir ce que j'ai à faire.


Chara designer, est-ce une expérience que vous aimeriez réitérer ?

Ce n'est pas un des postes que je préfère, car j'aime avant tout faire vivre les personnages, les faire s'animer et s'exprimer. Le character design a évidemment son importance, mais je préfère les postes où on anime.


Remerciements à Mr Masahiko Komino, à son manager et interprète Emmanuel Bochew, et à Paris Manga pour l'accueil.
  
Mise en ligne le 28/03/2016.

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News