KATSURA Masakazu - Actualité manga

KATSURA Masakazu 桂正和

Interview de l'auteur

Entre ses séances de dédicaces, sa conférence publique et sa master class, Masakazu Katsura, auteur de Zetman et prestigieux invité des éditions Tonkam pendant Japan Expo, a pu nous accorder une interview, pendant laquelle il revient notamment sur ses 30 ans de carrière. Nous avons aujourd'hui le plaisir de vous proposer le compte-rendu de l'interview de cet auteur incontournable.
 

 
 
Merci d'avoir accepté cette interview. Vous fêtez cette année vos trente ans de carrière, félicitations ! Quelle est la chose dont vous êtes le plus fier?
Ce dont je suis le plus fier est sans doute cet instant. Être accueilli ici, en France, pouvoir parler à des journalistes français, faire des dédicaces... Voir que je suis autant reconnu dans un pays aussi lointain sonne un peu comme le sommet de ma carrière.
 
 
Parmi toutes les séries que vous avez créées, laquelle vous tient le plus à coeur?
Il y en a beaucoup, mais je dirais quand même Wingman. J'ai beaucoup souffert pendant la réalisation de cette série, mais j'ai également beaucoup appris. Il s'agit donc de la série qui me tient le plus à coeur.
 

WINGMAN © 1983 by Masakazu Katsura/SHUEISHA Inc.


Avec le recul, y a-t-il des choses que vous changeriez dans l'ensemble de votre carrière?
En ce qui concerne Wingman, comme il s'agit de la série qui m'est la plus chère, il me paraît normal d'avoir envie de l'améliorer, ce qui est également le cas avec Video Girl Ai. Cependant, pour les séries comme Video Girl Ai et I"s, que j'ai publiées dans un magazine pour garçons, je devais relever le défi d'aller jusqu'aux limites de l'expression érotique. J'étais jeune et je pense avoir réussi ce qu'on me demandait, mais aujourd'hui, avec le recul, j'ai le sentiment d'en avoir fait un peu trop. Donc si je devais redessiner ces séries-là, je les referais de manière plus soft, et je pourrais peut-être même créer des histoires encore plus intéressantes.


Seriez-vous tenté de créer une histoire courte, un peu dans le style de Docteur Chambalee, exclusivement pour la France?
Oh oui, l'idée m'intéresse, parce que j'aime la France ! C'est une idée intéressante, pourquoi ne la concrétiserais-je pas si j'en trouve le temps?


KATSURA TRILOGY © 2010 by Masakazu Katsura/ SHUEISHA Inc. 
 
Aimeriez-vous travailler avec un auteur français?
Oui, une collaboration peut être une bonne idée, mais collaborer avec un autre auteur n'est pas une mince affaire. Il peut y avoir des problèmes d'entente.


Justement, pouvez-vous nous parler de votre collaboration avec Akira Toriyama sur Sachie-chan Guu et sur Jiya?
Nous avons travaillé ensemble sur Jiya, et avons déjà pensé à une autre collaboration, que nous ne sommes pas encore sûrs de concrétiser.
Ma collaboration avec Akira Toriyama est un cas très particulier, car c'est l'un de mes très bons amis, on peut se critiquer, se corriger, se proposer de nouvelles idées sans aucune gêne, ce qui est un très gros avantage. Si ce n'était pas avec Akira Toriyama, je n'aurais pas accepté ces travaux. Notre excellente entente nous a permis de réussir je pense ces deux histoires.
Si je devais collaborer avec un auteur que je ne connais pas,
cela me serait beacoup plus compliqué parce que je serais très gêné de devoir lui
demander de changer telle ou telle chose...
 
 
SACHIE CHAN GUU © 2008 by Akira Toriyama, Masakazu Katsura / SHUEISHA Inc.
JIYA © 2009 by Akira Toriyama, Masakazu Katsura / SHUEISHA Inc.

Vous n'avez jamais caché votre intérêt pour le héros Batman. Qu'est-ce qui vous attire chez ce personnage?
En réalité, j'aime Batman mais je n'ai jamais lu le comics. Je l'ai connu grâce aux films, et j'aime particulièrement le premier qui a été fait par Tim Burton. Mon intérêt pour Batman peut sans doute se ressentir à travers Zetman, puisqu'on peut voir à travers le duo que forment Jin et Kôga une corrélation avec les dualités Bruce Wayne/Batman. Mais je dois dire qu'au fil des années, je me suis de moins en moins intéressé à ce héros. Par exemple, je suis moins attiré par les films qui ont été faits récemment. Il y a des fans purs et durs, qui sont toujours en train de discuter sur ce personnage, mais moi, je n'ai finalement pas grand chose à dire là-dessus.


Votre série Zetman semble déjà bien avancée. Savez-vous déjà comment vous allez conclure l'histoire?
J'ai déjà conçu les grandes lignes de la série. Par contre, à présent j'en suis au quatorzième volume, mais pour en arriver là j'ai fait de nombreux détours par rapport aux idées originales, j'ai eu de nouvelles idées que j'ai rajoutées, donc l'histoire ne s'est pas développée comme je la voyais à la base. Sur cette série, je reste très libre vis-à-vis de mon éditeur, donc ce qui est censé se passer vers la fin peut encore changer, les choses sont à peu près définies mais je ne sais pas encore si je vais faire de nouveaux détours. Par exemple, il y a de fortes chances pour que je continue de développer quelque chose de plus sentimental autour du trio que forment Jin, Kôga et Konoha. En fait, je dirais qu'actuellement, je suis arrivé à environ la moitié de la série.
 
Zetman, un titre mis à l'honneur durant Japan Expo:
 

ZETMAN © 2003 by Masakazu Katsura/SHUEISHA Inc.
 
Si vous deviez nous citer trois manga que vous considérez comme incontournable, lesquels citeriez-vous?
Oh, je ne lis plus aucun manga! (rires)
Je vais donc chercher dans mes souvenirs d'enfance. Je dirais Tensai Bakabon, Kyojin no Hoshi, et Ashita no Joe.

   


Merci beaucoup pour cette interview, en espérant vous revoir en France!
C'est moi qui vous remercie !
 
 
Remerciements à Masakazu Katsura, Viz Média, Shueisha et Tonkam.
 
 

Découvrez également le compte-rendu de la conférence publique de Masakazu Katsura en cliquant ICI.

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News