Chronique Drama - Still 17- Actus manga
actualité manga - news illustration

Drama Chronique Drama - Still 17


Dimanche, 16 Febuary 2020 - Source :Chronique Drama

J'ai commencé à regarder les dramas coréens avec des comédies romantiques. C'est clairement un genre dans lequel ils excellent, mais avec qui j'étais fâchée ces derniers temps. Je trouvais qu'ils se reposaient trop sur des acquis, nous ressortant sans cesse la même recette en n'apportant rien en plus-value. Vous savez : cette histoire où on se retrouve avec le couple principal et deux personnages secondaires qui ne serviront qu'à mettre des bâtons dans les roues. Et grâce à Netflix qui fait la part belle au dramas coréens, en nous proposant un catalogue de plus en plus fourni, je devais bien trouver quelque chose à mon goût ! Bref, la comédie romantique que je vais vous présenter : STILL 17, n'échappe pas à quelques poncifs du genre, mais tout en amenant un sacré vent de fraîcheur et de mignonnerie (ce mot n'existe pas, et alors ?).



Woo Seo-Ri est une jeune adolescente de 17 ans passionnée de musique. C'est d'ailleurs une violoniste émérite. Elle sera un jour impliquée dans un accident qui la plongera dans le coma pendant 13 ans. Quand elle se réveillera, elle aura du mal à s'accepter telle qu'elle est, d'autant plus qu'elle se rendra compte que sa seule famille, son oncle et sa tante, l'ont abandonnée à son sort. Complètement perdue, elle se rendra au seul repère qui lui reste : la maison de ses parents. Sauf que cette maison est maintenant habitée par Gong U-Jin, un scénographe renfermé sur lui-même, Yoo Chan, son neveu champion d'aviron, et leur gouvernante, la mystérieuse Jennifer. Les circonstances les amèneront à cohabiter pendant un mois, une chance pour Seo-Ri de sortir de son « entracte »... mais peut être qu'elle ne sera pas la seule à reprendre un nouveau départ ?

Soyons honnête : le pitch est relativement tiré par les cheveux. Et il n'y aura pas que la sortie du coma qui sera assez surréaliste. A plusieurs moments, le drama utilisera quelques facilités pour justifier l'avancée du scénario. Mais le drama reste conscient de cela, et nous présente ces éléments sans trop de sérieux, donc on peut les accepter sans trop de soucis.
Un des gros points forts de cette série, ce sont les personnages, notamment le trio principal : Seo-Ri, U-Jin et Yoo Chan. Leur relation est vraiment innocente et bien menée, de bout en bout. L'alchimie marche du tonnerre entre Seo-Ri, très innocente et solaire, et le renfermé U-Jin, qui s'illuminera au fur et à mesure des épisodes.



Tout ce qui entoure U-Jin et son traumatisme est très bien amené, et chaque fois que celui-ci ressurgit, on se demande quand il se rendra compte de son erreur, et comment il réagira quand il l'apprendra. Et quand ce moment arrive, quand nos deux tourtereaux s'explique à propos de l'accident, le moment est tout bonnement sublime. On est émus, on est heureux de les voir enfin jeter tous leurs démons derrière et repartir enfin sur de bonnes bases. Pour ce qui est de Yoo Chan, s'il est un peu la troisième roue du carrosse, j'aime qu'il l'ait dépeint avant tout comme un personnage préoccupé par le bonheur de ses proches. S'il aura du al à encaisser la relation entre Seo-Ri et U-Jin, il ne fera rien pour entraver leur amour naissant, et il mettra un point final à son premier amour avec beaucoup de maturité et de courage.

En ce qui concerne l'histoire, vous ne verrez pas les épisodes passés. Les intrigues sont simples mais bien menées, l'humour est toujours là, et les personnages si attachants qu'on n'a pas envie de les lâcher, jusqu'à la fin. Et même si j'ai été un poil déçue par le dernier épisode, qui manque clairement de matière, notamment en ce qui concerne les personnages secondaires, il serait vraiment malhonnête de ne se souvenir que de ça.
Mention spéciale à l'OST, qui est vraiment sympathique, notamment le morceau « Just Stay » interprété par Hyolin, et « Get Away », interprété . Les deux collent parfaitement à l'ambiance du drama, et nous vous lâcheront plus après les 16 épisodes de la série.



Dans ce que je reprocherais à la série, ce serait l'absence de fins pour certains personnages secondaires. Notamment une des amies de Yoo Chan, Lee Ri-An, qui n'a... presque servi à rien. Ça aurait été intéressant de la voir essayer de conquérir sérieusement Yoo Chan, en le voyant s'enticher de Seo-Ri, mais non. Les fois où cela aurait pu arriver, la situation était désamorcée par l'arrivée de U-Jin. Et je ne parle même pas du fait qu'elle n'apparait plus dans les derniers épisodes. Je n'ai pas apprécié non plus le personnage de Jennifer, enfin plutôt la façon dont Ye Ji-Won, l'actrice, l'a interprété. J'ai bien compris l'intention derrière, mais clairement, sa façon de parler n'était tellement pas naturelle. Ça m'a empêché, quasiment tout du long, de m'attacher à ce personnage. Et c'est vraiment dommage quand cela concerne l'un des personnages principaux. Mais pour le coup, ceci relève vraiment de mon avis personnel, je vous laisse vous faire votre propre avis sur la question.

« Still 17 » est une bonne petite comédie romantique, fraîche et légère. Ce n'est pas révolutionnaire, mais c'est un excellent divertissement. Je vous la conseille chaudement si vous aimez ce genre, et que vous cherchiez une série sans prise de tête à regarder !
L'avis du chroniqueur
kayukichan

Dimanche, 16 Febuary 2020
15 20




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News