Interview de Chizuru Kobayashi (Pandora Hearts, Rinne no Lagrange...)- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Interview de Chizuru Kobayashi (Pandora Hearts, Rinne no Lagrange...)

Mardi, 16 Octobre 2018 - Source :Rubrique Interviews

Invitée à la dernière édition de Japan Expo, Chizuru Kobayashi est une passionnée de dessin depuis l'enfance. Elle a commencé comme intervalliste, puis a poursuivi sa carrière en devenant notamment chara-designer puis directrice de l’animation sur des séries comme Pandora Hearts, Broken Blade ou Rinne no Lagrange. Nous avons pu lui poser quelques questions lors d'une interview.


On sait que vous êtes passionnée par le dessin depuis l'enfance. Comment est né le déclic ? Y a-t-il des œuvres ou des artistes en particulier qui ont forgé cette vocation ?

Chizuru Kobayashi : Très vite, j'ai su que je voulais avoir un métier ayant un rapport avec le dessin, et que l'on pourrait faire avec un papier et un crayon. J'ai alors pensé à l'animation. Il y a beaucoup d'oeuvres que j'aime, mais il n'y en a pas une en particulier qui m'a donné le déclic.


C'est venu naturellement.

Oui, ça a été naturel de m'orienter vers l'animation car je voulais vraiment faire ça. Je me suis donc orientée vers une école spécialisée sur l'animation.
  
  

Comment s'est déroulée votre arrivée au sein du studio Xebec ?

J'ai vu sur le site internet du studio Xebec qu'ils recherchaient quelqu'un, donc j'ai postulé. Parmi les demandes du studio, il fallait envoyer ses œuvres, et c'est ce que j'ai fait. Et j'ai été acceptée, tout simplement.


Vos premiers pas dans l'animation se sont faits en tant qu'intervalliste sur MegaMan NT Warrior. Quel souvenir gardez-vous de cette première expérience ? Que vous a-t-elle appris ?

Ca n'a pas tout à fait été mon premier travail, mais ça a été le premier d'importance, si l'on peut dire.  J'ai travaillé sur cette série en tant qu'intervalliste. Quand on exerce à ce poste, il faut faire énormément de dessins, et donc travailler à un rythme très soutenu, avec beaucoup de vitesse. Je pense que c'est ça qui m'a beaucoup forgée sur cette expérience.


Vous avez conçu le character design de l'anime Pandora Hearts. Comment avez-vous procédé pour vous réapproprier le style bien reconnaissable de la mangaka d'origine Jun Mochizuki ?

Je pense que j'ai été choisie en tant que character designer sur Pandora Hearts parce que mes dessins ressemblaient déjà un peu à ceux de Jun Mochizuki. J'ai tout de même eu du mal à m'habituer au début, mais vu que j'avais déjà les mangas pour support, je m'entraînais beaucoup à refaire les dessins du manga.
  
  

Avez-vous été en contact avec Jun Mochizuki ?

Je ne l'ai pas vraiment rencontrée pendant la production de l'anime, mais elle m'avait envoyé des dessins de vêtements entre autres. Sinon j'envoyais mes dessins de personnages à la mangaka, et elle me répondait en me disant s'il y avait des choses à refaire ou pas. C'est ce genre d'échange que j'avais avec elle.


Avez-vous rencontré des difficultés particulières sur ce travail ?

J'étais vraiment à fond sur ce travail, mais si je dois retenir un point qui a été plus difficile c'est le dessin du personnage de Gilbert. Il a une coupe de cheveux assez particulière, assez dure à dessiner.


Sur Pandora Hearts toujours, vous avez eu l'occasion d'occuper plusieurs autres postes, par exemple directrice de l'animation. Quel souvenirs en gardez-vous ?

C'est vrai que j'ai occupé plusieurs postes sur Pandora Hearts, on peut aussi citer celui d'animatrice, et j'ai également mis les couleurs dans l'ending de la saison 2. Normalement on ne fait pas autant de choses sur un anime, et c'est une expérience qui m'a beaucoup marquée et forgée.
  
  

Et quels souvenirs gardez-vous de votre travail sur Rinne no Lagrange, où vous avez visiblement été très impliquée aussi ?

Je trouvais que c'était très très marrant à dessiner. Je m'occupais du character design des personnages masculins. Dessiner des extraterrestres était très amusant, d'autant plus que parfois ils séduisaient en femmes.


Interview réalisée par Koiwai. Remerciements à Chizuru Kobayashi, à son interprète, et à Japan Expo.
  




commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Merci pour cette entrevue ! ^^

Zeik

De Zeik [1127], le 17 Octobre 2018 à 00h06

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News