actualité manga - news illustration

Manga Chronique série manga - Hunt le jeu du loup garou


Samedi, 04 Febuary 2017 à 11h00 - Source :Chroniques Manga

Les titres « survival » sont légions, on en trouve de plus en plus et rares sont ceux qui sortent réellement du lot, il faut trouver le petit plus qui fera la différence par rapport aux autres, ce qui est loin d'être évident.
Lorsque Soleil a annoncé un nouveau titre du genre, autant dire que l'excitation n'était pas au rendez-vous...« encore un » pensait on… Oui, mais voilà, Hunt possède peut être le petit plus qui fera la différence !


Ce titre en seulement trois tomes adapte le célèbre jeu « Loup Garou de Thiercellieux » qui fait fureur dans les séjours de vacances, à juste titre : dans ce jeu un certain nombre de joueurs se voient attribuer des rôles (que les autres ignorent) et doivent survivre à la partie. Certains sont des loups-garous qui doivent dévorer les villageois une fois la nuit tombée, les autres des villageois qui doivent éliminer les loups-garous pour survivre. Et parmi les villageois certains possèdent des pouvoirs pouvant les aider dans leur lutte !
Un jeu passionnant, stratégique et ludique qui peut vous faire passer des soirées entières à interpréter des rôles…
Donc forcément on était vraiment curieux de découvrir cette adaptation...allait-elle respecter le jeu et ses règles ? Allait-elle nous surprendre ? Eh bien oui et non!

Airi Mishima, une jeune lycéenne travaillant dans une librairie se fait enlever un soir alors qu'elle débauche juste. Elle se réveille dans une salle avec neuf autres lycéens, tous de son établissement, et on leur apprend qu'ils vont devoir participer à un jeu, celui du Loup garou ! Des rôles leur seront attribués et ils devront éliminer les autres joueurs par des votes afin de trouver les loups-garous qui eux tueront pendant la nuit… C'est la stupeur, tous les lycéens se révoltent jusqu'à ce qu'un d'entre eux soit exécuté pour l'exemple ! Ils n'ont pas le choix ils vont devoir jouer à ce jeu macabre !


Ça part donc très vite et de façon assez intense, comme souvent dans ce genre de titre, il faut cela pour accrocher immédiatement le lecteur...mais le fait que cela parte aussi vite ne fait pas oublier les maladresses d'un titre qui se base sur une licence, mais qui pourrait plus s'apparenter à un prétexte pour repartir sur un nouveau jeu de massacre!

Dans un premier temps c'est donc un réel plaisir de retrouver le jeu du Loup Garou grandeur nature, et on est vraiment excité à l'idée de voir comment cela va être mis en scène.
En premier lieu on constate que le jeu se déroulera en temps réel, les alternances de jours et de nuits correspondent à la réalité, ce qui laisse le temps aux joueurs de monter en pression. Ensuite il est intéressant de voir que chaque joueur à une chambre bien à lui, renvoyant aux maisons du village du jeu… Les règles semblent respectées dans le premier tome ce qui est plutôt bon signe, exception faite que le jeu commence par un vote et non par une nuit, mais cela se légitime pour l'intrigue du titre et la mise en place de la tension. 
Tout cela pourrait également renvoyer au célèbre roman d'Agatha Christie, "Les dix petits nègres" dans lesquels dix personnes sont rassemblées, bloqués dans une grande maison avec un assassin parmi eux... Comme dans le roman, on ignore qui est l'assassin ("les" assassins dans le cas présent), et chaque mort élimine un suspect...


Si la série ne cesse de gagner en qualité, le premier opus risque d'en décevoir plus d'un; ceux qui connaissent bien le jeu vont surtout retenir les défauts et les manques par rapport à ce dernier : déjà premier constat dés les premières pages du titre : les joueurs ne seront que 10, puis passent rapidement à 9...autant dire que la partie ne sera pas longue (trois tomes donc). Et clairement les parties les plus passionnantes sont celles avec de nombreux joueurs. Ensuite, mis à part les loups-garous qui seront au nombre de deux, un seul rôle sera attribué, ce qui là encore annonce une sacrée limite! 
Seuls deux loups-garous donc, la voyante, et c'est tout ! Que de simples villageois pour le reste. Pas de chasseur, de salvateur, de sorcière, de cupidon, de loup blanc...et on en passe. Si on peut comprendre que certains rôles tels que le joueur de flûte par exemple aient été supprimés de par la complexité et la stratégie que cela ajoute (surtout avec si peu de joueurs) on regrette sincèrement que les auteurs ne soient pas allés plus loin.
D’emblée on s'attend donc à une partie fade...ça commence mal !
Ensuite, et même si cela peut s'avérer intéressant pour ce jeu de massacre, les joueurs ne connaissent pas l'identité des éliminés...comment savoir dans ce cas combien il reste de loups-garous… Mais contrairement à ce qu'on aurait pu croire, cet élément apporte indéniablement un plus au niveau de la tension et du suspens!


Et heureusement ces deux éléments ne vont cesser de croître au court de l'ensemble de la série. On va finir par accrocher et finalement contrairement à nos craintes on va se laisser porter par la trame et l'horreur qui se joue devant nous. On finira par se poser nous aussi des questions sur l'identité des loups, sur les stratégies mises en place par l'ensemble des participants et on se laissera berner par les loups jusqu'au bout!

Et si là encore dans un premier temps les personnages se montrent tous clichés, représentent des archétypes, et qu'on a le sentiment que mis à part la référence au jeu du loup-garou, le titre n'apporte rien de plus que ce l'on connaît déjà et qu'on a déjà vu cent fois, les choses vont nettement s'améliorer peu à peu jusqu'à la toute fin bien supérieure à ce qu'on a connu au début! 
En effet la conclusion propose une véritable bonne idée qu'on n'attendait pas du tout et qui va réellement en surprendre plus d'un. Il se pourrait qu'elle en frustre quelques-uns, mais il faut reconnaître que c'est un parti pris vraiment osé, et pour le coup particulièrement intelligent!
On pense notamment à Judge, mais également à tant d'autres titres. Mais ce qui renvoie d'autant plus à Judge c'est le fait qu'avant la fin même du premier tome les participants découvrent sur des écrans des « crimes » commis par les autres joueurs, le tout ayant pour but de stimuler les votes et donner envie aux joueurs de s'entre-tuer...

Le dessin est plutôt agréable, mais se montre assez banal, il ne possède pas de touche propre et les personnages ne possèdent spécialement de charisme.

Il ne faut pas se laisser avoir par le premier tome, bien loin d'être passionnant, mais laisser une seconde chance à cette courte série qui possède bien des qualités qui s'affirment un peu tardivement. Et peut être pour apprécier encore davantage le titre, prendre du recul sur le jeu du Loup Garou, ce qui constitue ici la plus grosse déception du titre, mais une fois ceci écarté, on prend réellement du plaisir à la lecture!
L'avis du chroniqueur
Erkael

Samedi, 04 Febuary 2017
13.5 20


© KAWAKAMI Ryo / Koudo / Amusement Media Academy AMG puplishing 2014 / Take Shobo





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News