Chronique série manga - Giga Tokyo Toybox- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Chronique série manga - Giga Tokyo Toybox


Dimanche, 19 April 2015

Tokyo toybox, en 2 tomes, narrait le quotidien d'un petit studio de développement de jeux vidéo, le studio G3. Taiyo Tenkawa, le responsable de G3, ne jurait que par la créativité, le gameplay et le fan service. Délais ? Rentabilité ? Kézako ? Taiyo ne connaissait pas ces notions. Une jeune femme était alors envoyée pour gérer G3. Elle n'y connaissait rien en jeu vidéo, et les différences d'objectifs entre elle et Tenkawa allaient être à l'origine d'un nouveau projet pour le studio.
Pendant ce temps-là, Solidus Works, un géant du jeu vidéo nippon, ancien employeur de Tenkawa, opérait dans l'ombre pour mettre des bâtons dans les roues de G3. Sensui, ancien collègue et rival de Tenkawa, développait une stratégie pour récupérer les savoirs-faire présents dans le petit studio. Face à cette trame de fond, la série avait une patte propre : critiquer le milieu du jeu vidéo nippon, en montrant la vie sociale quasiment inexistante de ses employés stakhanovistes, mais aussi les problèmes survenant durant la conception d'un jeu.



Giga Tokyo toybox est une suite directe, en 10 tomes, à Tokyo toybox. Pourquoi un changement de nom ? Certainement une histoire de magazine de prépublication ou un souhait de l'éditeur... Une question : la lecture de Tokyo toybox avant celle de Giga est-elle indispensable ? Oui, sans aucun doute. Cependant, Giga Tokyo toybox trouve une parade sympathique pour que les nouveaux lecteurs ne soient pas trop perdus : les premiers tomes débutent avec l'arrivée d'une nouvelle employée, une stagiaire en game design. Momoda Momo est idéaliste. Elle vénère Taiyo pour son idéologie : créer, sans penser au reste. Difficile dans un milieu qui change. L'introduction d'une nouvelle tête pensant comme Taiyo va relancer les débats au sein du studio sur la méthode à adopter.



Le studio G3 vit sur sa gloire passée, celle d'un seul jeu ayant reçu un bon accueil critique et commercial : Samurai Kitchen. Quant à Taiyo, il a été par le passé le principal créateur de Sword chronicles, un jeu vidéo culte, à la portée aussi forte qu'un Dragon Quest ou un Final Fantasy. Le simple nom de « Sword chronicles » renvoie à ces deux sagas cultes...normal, car l'une des marques de fabrique de la série est d'illustrer la réalité. Les références aux consoles réellement existantes sont nombreuses, l'actualité qui secoue le monde vidéoludique inspire les auteurs, Solidus works est fictif...mais on pense tout de suite à Capcom ou Square-Enix. Avec Giga Tokyo toybox, le gamer a enfin SA série...pour au moins 8 tomes sur 10.


Effectivement, si Taiyo, le personnage principal, aime affirmer que le jeu vidéo perd son âme, il faut bien avouer que la fin de la série est une parfaite métaphore de sa citation phare. Oubliant progressivement qu'elle traite des problématiques du jeu vidéo, son ton caustique, la description de ses personnages, Giga Tokyo toybox s'enferme dans le thriller à deux sous pour sa conclusion. Face à cela, on ne peut qu'être déçu qu'une si bonne série s'achève en ayant perdu son essence même. Car il restait tant de choses à faire... On aurait pu imaginer une série plus longue, avec un tome tous les 6 mois, qui serait encore inachevée aujourd'hui, et traiterait du jeu vidéo selon son évolution. L'annualisation des licences, la pratique généralisée du DLC, la finition des jeux et les reports, le format épisodique, les accessoires... dans ses 10 tomes, la série n'en parle pas. Elle passe donc à côté de trop de choses pour être pleinement satisfaisante.


Une série qui s'adresse avant tout aux fans de jeu vidéo, très satisfaisante, voire davantage (il n'y a qu'à voir les très bonnes notes récoltées par les différents tomes)... bien que la fin soit trop inégale.
Toutefois, si vous aimez les mangas ET le jeu vidéo, c'est une immanquable, et vous serez souvent comblés.
L'avis du chroniqueur
RogueAerith

Dimanche, 19 April 2015
16 20


© UME / Gentosha Comics / Doki-Doki





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News