Critique - Mass Effect Paragon lost- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Critique - Mass Effect Paragon lost


Mercredi, 03 April 2013 à 13h07

Quelques jours après la sortie de Mass Effect - Paragon Lost, Erkael vous propose sa chronique de ce film produit par les studios Production IG !
 
 
 

Mass Effect est bien plus qu’une saga de jeux video, en seulement quelques années c’est devenu un véritable phénomène, référence en matière de science fiction avec un univers qui ne cesse de se développer avec ses races, ses mondes…
Parti effectivement de jeux vidéo, l’univers de Mass Effect comprend également des bandes dessinées, des romans et tout dernièrement un long métrage d’animation qui va encore enrichir le mythe !

Pour l’occasion Electronic Arts, développeur du jeu a confié la réalisation à un studio Japonais, pour profiter du savoir faire de ces derniers.
L’histoire nous plonge dans des évènements se déroulant entre le premier et le second opus de la saga. Il n’est bien entendu pas nécessaire d’avoir jouer aux jeux pour en profiter mais cela peut grandement aider.



Le commandant Shepard est laissé pour mort, mais personne n’a oublié ce héros qui fut le premier spectre humain et qui a sauvé la citadelle de Saren et de Sovereign.
On suit une petite troupe de soldats d’élites humains qui doit aller sauver une colonie des griffes des mercenaires Berserkers, à sa tête le lieutenant James Vega, militaire de talent, vouant un culte à Shepard. Après une mission violente mais couronnée de succès, la troupe est posté sur la colonie. Rien ne se passe pendant deux ans jusqu’à ce que des créatures jusque là inconnue, attaquent et enlèvent les colons. Vega va devoir rassembler ses troupes pour luter contre cette invasion.

  

  

Le choix de mettre en avant un personnage comme James Vega pourrait en surprendre plus d’un, en effet de toute la saga il est le personnage nous accompagnant dans nos aventures le moins intéressant, le moins creusé, et c’est pourtant lui qui aura les honneurs de ce film.
Apparaissant uniquement dans le troisième opus de la saga, Vega est un personnage au final assez peu développé, et le fait de le mettre aux commandes de ce film permet de combler ce manque.
Les évènements du film sont justement évoqués dans ME3 lorsque Vega se confie à Shepard, pour le coup, ceux ayant joué aux jeux devineront la fin du film mais qu’importe cela éclaire une partie sombre de l’histoire et de fort belle manière.
Se déroulant donc avant le deuxième épisode, les récolteurs ne sont pas encore connus de la galaxie, Vega découvre donc en premier ceux qui deviendront les grands ennemis de l’humanité sous l’autorité des Moissonneurs.
Outre Vega on retrouve Liara, Anderson et Hackett, personnages emblématiques de la saga. On aurait bien aimé en retrouver d’autres mais cela aurait pu faire trop fan service (après tout c’est bien le but de ce film).

  

 

L’ambiance du film est tout bonnement excellente, on retrouve totalement l’univers des jeux, certains personnages donc, mais aussi les différentes races, et mêmes les armes. Et surtout on retrouve également la notion de choix cruciaux à faire, déterminant dans les jeux.
L’élément le plus fort de ce film est peut être justement son titre : « Paragon Lost ». Il faut rapprocher cela à la possibilité de jouer de manière conciliante ou pragmatique dans les jeux (façon gentil ou méchant pour faire plus simple). En VO la manière conciliante est appelé « Paragon », ainsi on devine le choix terrible que devra effectuer Vega à la fin du film (choix relaté dans le jeu), choix lourd de conséquences qui fera naître chez lui une terrible culpabilité.

 


 
Le plus gros défaut de ce film est malheureusement sa réalisation. Outre le fait que graphiquement ce ne soit pas exceptionnel (on reconnaît à peine Vaga…si ce n’est sa coiffure), mais l’animation en elle même s’avère assez pauvre. On n’a pas du tout l’impression de regarder un animé récent…ou plutôt un animé manquant de moyen ce qui est assez dramatique étant donné qu’il est financé par Electronic Arts. C’est d’autant plus dommage que cela contraste avec les phases en images de Synthèses qui elles sont très réussies.

La VF est très correct mais là encore on ne peut s’empêcher d’être un peu déçu…pourquoi ne pas avoir contacté le doubleur de Vega dans le jeu pour que les voix coïncident ?
Par contre on trouve des bonus vraiment très intéressants nous faisant rentrer dans les coulisses d’Electronic Arts et expliquant les étapes de fabrication d’un jeu ainsi que du film.

 

 

On se retrouve avec un film très réussi sur le fond mais beaucoup moins sur la forme. Il vient éclairer une partie sombre de l’histoire de Mass Effect mais il s’adresse avant tout aux joueurs, à ceux qui connaissent déjà l’univers. Ceux là par contre seront ravis !

  




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News