Critique - One Piece Film 2- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Critique - One Piece Film 2


Lundi, 29 October 2012

Voici la chronique de Takato consacrée à l'édition Blu-Ray du deuxième film One Piece, l'aventure de l'île de l'horloge.
 

 
 
Pas de vacances pour l’équipage du Vogue Merry ! Alors que les cinq compagnons que sont Luffy, Zoro, Nami, Ussop et Sanji profitent d’un temps de répit, leur bateau se fait dérober sous leurs yeux ! Tous sont ensuite capturés par les « frères chapardeurs », amateurs de butins, qui apprennent à nos compagnons l’existence d’un grand trésor sur l’île de l’horloge, un lieu où sévissent les frères Trump, ravisseurs du Vogue Merry. Sans attendre, les deux groupes s’allient pour faire face à cet ennemi commun, mais c’est bien rapidement que les frères Trump vont se mettre sur leur route et capturer Nami…

Sorti en 2001, le deuxième film de One Piece reste dans la même lignée que le premier. Long d’une cinquantaine de minutes, on l’assimile d’avantage à un long épisode retraçant un arc entier plutôt qu’à un long métrage à part entière, un peu comme les films Dragon Ball.

L’histoire de ce second opus se veut très classique, à l’image des débuts de la série et se fixe des enjeux réduits : L’équipage du chapeau de paille voit son bateau et sa navigatrice kidnappés par une bande de malfrats qui dominent une île, et c’est à nos héros, alliés à quelques voleurs, d’aller leur régler leur compte et faire Justice à leur manière… Dans ses grandes lignes, le film n’est pas si loin de l’arc Arlong. Seulement, l’ambiance de ce film est des plus légères… Là où les premiers axes de One Piece savaient quand même faire intervenir des ennemis imposants et des situations laissant la grande place à l’émotion, on ne retrouve rien de tout ça dans ce second métrage. Les nouveaux personnages ne brillent pas d’intérêt et s’avèrent moins charismatiques qu’à l’accoutumée, et les affrontements proposés ne feront pas bouillir notre sang de fan. Pourtant, le film essaie tout de même d’intégrer une ambiance dramatique concernant le jeune Akiss, mais le tout s’avère bien trop survolé et manque d’originalité. Les amateurs des péripéties de l’équipage du chapeau de paille ne manqueront pas de passer un bon moment, mais ce film est encore loin d’atteindre le niveau des suivants qui proposeront des choses bien plus intéressantes. Pour en revenir aux ennemis, ceux-ci s’avèrent dénués de tout intérêt, tant dans la psychologie que dans le design. Aucune frayeur ne se dégage d’eux, là où les antagonistes de l’œuvre d’Oda, même sur ses débuts, arrivaient à instaurer une certaine tension dans le récit. Ici, il n’en est rien, même Shiki du premier film séduisait d'avantage. Cela n'enlève rien au côté épique de cette aventure qui propose beaucoup d'action sans trop de temps morts, mais le tout aurait mérité d'être mieux traité.

Si on compare ce second volet au premier, on constate du mieux et du moins bien. Si les combats s’avèrent bien plus intéressants et développés et la présence de Sanji (grand absent du premier film) appréciables, les intrigues secondaires sont bien moins mises en avant et bouclées très rapidement en fin de métrage… Techniquement, l’amélioration est notable mais ne cassent pas encore trois pattes à un canard. Le budget de ce genre de film étant limité, il faudra attendre un volet bien plus ambitieux pour en prendre plein les mirettes.

En bonus sur ce bluray, on est ravis d’apprécier un court OAV, « Le carnaval de danse façon Jango », un épisode presque tout en musique qui donne naissance à une chorégraphie bien connue des fans de la version animée de One Piece… L’idée de cet épisode inédit n’est pas d’apporter quelque chose de constructif au récit, mais bien de proposer un original moment de délire, tout en musique. Pari réussi, on passe un court mais très agréable moment devant ce métrage !

Du côté de l’édition, celle-ci s’avère classique mais correcte. La présence de l’OAV sus citée est un bonus très appréciable étant donné la courte durée du film. Ici, le format « HD » ne permet pas d’accentuer le spectaculaire du film, simplement de proposer une image plus nette. Le film ne connaît pas d’imperfections graphiques en dépit de son âge, la qualité bluray est donc au rendez-vous. Bien sûr, VF et VOSTFR sont présentes. Le doublage français s’avère toujours aussi appréciable, dégageant une bonne humeur, à l’image de ce film. Le seul vrai reproche que l’on pourrait apporter est une voix trop adulte pour Akiss, ce qui n’est au final qu’une question d'habitude, donc de minutes…

En définitive, si ce second film se situe globalement dans la même lignée que le premier, ne restant de ce fait pas dans les mémoires, il permet de passer un agréable moment pour tous les fans du manga d’Oda. Certains grands critères de l’œuvre d’origine sont repris, traités parfois avec une qualité minime, mais a pour rôle de laisser les spectateurs en terrain connu. On espère néanmoins que les prochains films s’avèreront plus convaincants, car les moyens de créer une aventure démente avec le manga comme matériel de base sont énormes ! Un film agréable, mais pas tout à fait un bon One Piece… le meilleur est à venir !
 




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News