Critique : La disparition de Haruhi Suzumiya- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Critique : La disparition de Haruhi Suzumiya


Lundi, 30 April 2012

Trés attendu par les fans de la pétillante brunette, le film La disparition de Haruhi Suzumiya est sorti chez Kazé il y a un peu plus de deux semaines. 
  
Mais que vaut réellement ce long-métrage ambitieux ? Voici notre réponse, apportée par l'analyse de l'édition DVD simple par Raimaru !
        
   
   
Il y a des fois où on voit les choses venir. C’est un sentiment pas toujours très agréable dans le domaine de la fiction, que ce soit dans les séries TV, le cinéma, l’animation, la bande dessinée. Beaucoup, par exemple, renient les blockbusters américains, car ils imaginent de gros moyens techniques mais craignent l’absence de scénario intéressant. Et c’est souvent à raison. En matière d’animation ou de manga, il est de coutume de dire que c’est l’original qui est meilleur que son adaptation. C’est aussi souvent véridique, car le créateur original a les idées claires sur ce qu’il veut faire, plus que celui qui adapte. Et bien entendu, on a tendance à voir venir le type d’anime qui sortira de certains studios.
   
Donc, si je vous dis KyoAni ? Vous pensez à « moe », « histoires de lycéens ». Maintenant, si en plus, vous n’aimez pas le studio, vous allez me dire « scénario faiblard », « fan-service », … Donc, quand on pense à un film sur Haruhi Suzumiya, on a tendance à faire rentrer tous ces stéréotypes dans le même panier, en se disant en plus que c’est un énième dérivé pour soutirer de l’argent à l’otaku moyen. Et bien… quelle erreur ! Une des caractéristiques sus-citées ne peut pas être imputée à KyoAni cette fois-ci : scénario faiblard. Le scénario de la Disparition d’Haruhi Suzumiya ne paye pas de mine à première vue, mais vaut largement le détour, et ce n’est pas la seule qualité de ce film !
    
Petit rappel sur l’univers d’Haruhi : à la base une light novel au Japon, l’adaptation animée de la licence a remporté un franc succès. Elle s’est vue déclinée en deux saisons. L’histoire raconte le quotidien de la brigade SOS, un club du lycée Kita qui s’intéresse aux phénomènes paranormaux. La chef du club est Haruhi Suzumiya, une lycéenne exubérante que tout le monde prend pour une folle. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle est vraisemblablement Dieu et que selon l’humeur qu’elle a, elle peut entrainer la destruction du monde. C’est pour cela que les autres membres de la brigade veillent sur elle afin qu’elle soit suffisamment heureuse pour que le monde puisse continuer d’exister. Ces autres membres sont d’ailleurs des êtres surnaturels (un esper, une intelligence artificielle extraterrestre, une envoyée du futur), mis à part Kyon, le narrateur de l’histoire, qui est un lycéen normal.
    
Le synopsis du film : Noël approche et la brigade SOS du lycée Kita veut organiser un évènement pour l’occasion. Haruhi, comme à son habitude, contraint tous ses membres à prendre part à la fête, y compris le narrateur cynique et blasé de l’histoire : Kyon. Alors que tout venait d’être décidé, Kyon rentre chez lui et s’endort, comme d’habitude. A son réveil, il se rend au lycée comme tous les matins, et constate une chose incroyable : tout le monde semble avoir oublié l’existence d’Haruhi Suzumiya. Ces amis qui étaient censés être des êtres surnaturels sont désormais des lycéens tout ce qu’il y a de plus normal. En réfléchissant bien, Kyon constate qu’il se situe dans un univers parallèle où plusieurs éléments ont été modifiés par rapport à sa réalité. Malgré la lassitude qu’il éprouvait à côtoyer Haruhi Suzumiya, il préfère essayer de la retrouver dans ce monde afin de pouvoir retourner dans sa dimension.
    
Si la base du scénario ne parait pas foncièrement originale, il ne faut pas s’y fier. Pendant plus de deux heures trente de films, on a droit à des péripéties qui maintiennent le spectateur en haleine. D’autant plus que le sujet choisi ici peut s’avérer très passionnant, à savoir une histoire de réalités alternatives couplée à des voyages dans le temps. Tout le long du film, on cherche bel et bien à savoir ce qu’il s’est passé, et les auteurs du scénario n’ont pas manqué d’idées pour nous perdre dans l’histoire et ainsi la rendre complexe. L’un des arguments qu’avance d’ailleurs les détracteurs de la saga Haruhi Suzumiya, c’est son côté « terre-à-terre ». Si Haruhi Suzumiya est Dieu, si elle est secondée par un Esper, une extraterrestre et une envoyée du futur, si elle peut provoquer des trous dans le continuum espace-temps, pourquoi 75 pourcents de la série parlent du lycée, d’activités de club, de cours ? Ici, le cadre de l’histoire est aussi le lycée, mais pourtant le scénario est assez bien narré pour que cette fois, le côté mystique saute aux yeux du spectateur. Et ça, c’est un argument de choc pour ces détracteurs de la série.
    
Une autre chose qui frappe, c’est que ce film possède un côté contemplatif qui aide le spectateur à mieux rentrer dans l’intrigue. Les gestes des personnages sont extrêmement détaillés, l’absence de bande sonore par moment renforce le côté calme du film, et bien sûr, Kyon, en tant que narrateur, nous parle de tout ce qui lui passe par la tête : ses sentiments, ses théories, ses souvenirs. Tout n’est pas mécanique dans ce qu’il dit, et donc, les scénaristes ne nous emmènent pas droit au but via ses paroles, ce qui donne une impression d’étalement de l’histoire. Le film est long, on le ressent, mais ce n’est pas ennuyeux pour autant. On vit vraiment l’histoire à travers les yeux de Kyon.
   
Le final est un peu tiré par les cheveux sur certains points, mais ce n’est pas ça qui gâche le plaisir.
   
D’un point de vue technique, l’animation est exemplaire, comme souvent dans les films dérivés d’une série. Rares sont les plans fixes de plus de trois secondes. Pour les décors, les studios semblent avoir utilisé des plans vidéo mélangés à des dessins, le résultat est du plus bel effet. Le style graphique des personnages reste ce qu’il a toujours été : moe au maximum, avec des personnages féminins aux yeux énormes.
    
Cerise sur le gâteau, Kazé nous gratifie d’une édition DVD très bien fichue. Outre la qualité tout à fait correcte de l’image et le doublage français de qualité, le disque bonus contient deux heures de documentaires. Au travers d’un making-of très complet, on peut constater le souci du détail qu’on eu les réalisateurs, demandant la moindre modification sur des points graphiques, musicaux, ou sonores. C’est très instructif, même si ça manque un peu de punch.
    
Comment définir ce film au final ? Disons qu’à condition d’avoir vu les deux saisons de la série, qu’on les ait appréciées ou pas, ce film à beaucoup de choses pour séduire. Il est en quelque sorte l’aboutissement du travail des réalisateurs de la série. Jamais la mythologie Haruhi Suzumiya n’a été aussi bien utilisée.
  
  


© by 2012. Kyoto Animation / Kaze





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

   Oulala je viens de le finir et pour la fin tiré par les cheveux c'est réellement le cas --' Il était bien mais pour dire vrai la fin ma donné mal a la tête je savais plus si c’était un rêve ou je ne sais quoi, je crois m’être pommer en chemin >.< Cependant c’était sympa ^^ Mais ce qui est de le regarder une deuxième fois ... la flemme ^^' La fin était trop compliquer ^^' La séri était vraiment plus sympa ^^

Makuramay

De Makuramay, le 07 July 2012 à 21h03

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

  Je vais aujourd'hui le regarder, cependant j'ai été un peu intrigué par la raison de son avertissement, car si c’était réellement le cas je pense qu'il y aurait un âge conseillé. Cependant la critique m'a encore plus donné envi de le regarder.  Je l'ai acheté à la japon expo de cette année et il n'est passé que quelques heures de sommeil et je suis tellement pressé de le regarder que j’attends la personne avec qui je passe la journée pour partager ce plaisir. Je pense sûrement revenir pour exprimer mon ressenti sur le film alors à très bientôt ^^

 

Makuramay

De Makuramay, le 07 July 2012 à 14h23

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

J'ai bien aimée la serie qui ma fais mourire de rire, encore un film à acheter

Feitanhxh

De Feitanhxh [548], le 31 May 2012 à 19h15

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Merci pour cette critique !

alfonse

De alfonse [174], le 01 May 2012 à 17h41

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Il me tentait mais là je compte l'acheter^^

TORTANKMASTER

De TORTANKMASTER [649], le 01 May 2012 à 13h52

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Il est vrai que le film est un pur bonheur ! Honnêtement je n'ai pas vu le temps passer (et pourtant je l'ai vu deux fois). Les images, l'animation, le scénario tout est parfait ! Je dirai qu'on apprécie encore plus quand on a vu les 2 saisons car on apprécie les rappels discrets. On se laisse aussi porter par un Kyon qui cherche désespérement cette (peste) d'Haruhi qui pourtant lui fait voir de toutes les couleurs ! La fin est très approfondie aussi (toutes les questions que Kyon se pose à lui-même sur ce qu'il veut vraiment). Très bon très bon 

Karanokyoukai

De Karanokyoukai [133], le 01 May 2012 à 10h50

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Excellent film, je suis tout à fait d'accord avec la critique !

asami

De asami [1099], le 30 April 2012 à 21h40

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je suis une grande fan de la série et j'ai littéralement adoré ce film =D

nekochi

De nekochi [3243], le 30 April 2012 à 20h33

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Très bonne critique sur ce film qui est vraiment très très bon.

Au départ, après une saison 2 très décevante, j'avais un peu peur du résultat, surtout vue la durée du film mais finalement j'ai été conquis par ce petit bijou et les 2h40 sont très vite passées

L'histoire est passionnante, l'animation est impressionnante, les graphismes sublimes et les musiques collent parfaitement à l'ambiance du film.Sans oublier les persos toujours aussi attachants (surtout Yuki).Une vraie réussite

ginji

De ginji [1349], le 30 April 2012 à 20h19

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Excellent film et, pour une fois, je trouve que Kaze a fait un vrai travail sur la qualité du Blu-Ray, entre la Full HD qui sert pleinement la beauté contemplative du film, les menus réussis et l'excellente qualité du sous-titrage.

 

Concernant le film lui-même, c'est contre toute attente un film très intimiste avec de nombreuses scènes introspectives et un rythme souvent lent (loin de l'ambiance survoltée de la série). Mais surtout, le film permet de développer enfin deux personnages qui étaient plutôt en retrait jusque là, à savoir Kyon et Nagato, cette dernière étant par ailleurs devenue vraiment craquante.

GlassHeart

De GlassHeart [170], le 30 April 2012 à 19h28

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Roh, je le veux en DvD celui là !! Ce film est le sommet de l'oeuvre Haruhi Suzumiya, difficile de faire mieux.

Missmatsu

De Missmatsu [1080], le 30 April 2012 à 18h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Très bon film ^^

IchigoSan

De IchigoSan [982], le 30 April 2012 à 18h44

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Moi qui hésitait à acheter le film vu le prix scandaleux en franc suissse je crois que je vais quand même casser la tirelire lorsque je me renderais en France...

Theranlove2

De Theranlove2 [3944], le 30 April 2012 à 18h25

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

personnellement j'aime pas trop cette série.

elie31

De elie31 [2898], le 30 April 2012 à 17h39

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

très bon film, j'ai passé un excellent moment à le regarder.

par contre je suis déçu du fait que la voix FR de Kyon ne soit pas la même que dans la saison 1 (la saison 2 j'sais pas, j'ai pas les dvd) car je l'a trouvais bien choisi, bien adapté au personnage (et c'est assez rare je trouve de nos jours)... du coup après 10s je suis passé à la VO ^^

adec1987

De adec1987 [69], le 30 April 2012 à 16h49

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Intéressante et assez juste, cette critique du film "la Disparition de Haruhi Suzumiya" !

Petite remarque pour :

"Le final est un peu tiré par les cheveux sur certains points, mais ce n’est pas ça qui gâche le plaisir"

► En fait, il n'y a PAS vraiment de final dans ce film, dans la mesure où la conclusion se trouve être le prologue d'un tome des romans non encore adapté en anime et qui revient sur (et explique donc) la manière dont se conclut cette "Disparition". Forcément, c'est un peu frustrant mais c'est comme ça que Tanigawa (l'auteur des romans) l'a conçu et KyoAni a suivi le contenu du roman éponyme à la lettre (mis à part une scène modifiée dont l'inspiration, elle aussi, est relatée dans un tome non encore adapté) !

Et que dire de certains effets spéciaux ou de caméra qui, avec des jeux de lumières lors de scènes nocturnes, sont un véritable RÉGAL pour les yeux !!! *ω* Une pure merveille !

Yuminekoi : va voir ce film, parce que, sérieusement, tu passes à côté d'un des MEILLEURS longs-métrages d'animation japonaise (ça n'a pas à rougir face à un Ghibli, même si la comparaison demeure osée, c'est dire !) !!!

Sinon, j'attends que la suite soit à son tour adaptée en anime (car on a droit à encore mieux après, et vu à quel point la barre est placée haut dans "La Disparition"...) !

Trit’

De Trit’, le 30 April 2012 à 15h56

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

rectification, même j'ai vu la série..désolé pour le double poste et les fautes.

Yuminekoi

De Yuminekoi [1492], le 30 April 2012 à 15h24

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

sans moi, même si je me suis j'ai regardé la série.

Yuminekoi

De Yuminekoi [1492], le 30 April 2012 à 15h23

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News