Preview - Debaser 1- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Preview - Debaser 1


Mercredi, 14 December 2011 - Source :Ankama

Les extraits en ligne sur le web se démocratisent sur le web... mais pouvoir lire l'intégralité d'un volume, c'est plutôt rare ! Et bien c'est justement ce que nous propose Ankama, avec à la mise à disposition sur son site internet du premier tome de Debaser, série décalée réalisée par RAF !

Pour découvrir cet extrait complètement gratuit, cliquez ICI !


 
 
Synopsis:
Dans une société française futuriste ultra consumériste, la Pop niaise et édulcorée est la seule musique autorisée. Un groupe de 5 musiciens âgés de 17 à 22 ans décide de se battre contre la censure du gouvernement et les industries du disque crapuleuses. Le but de ces jeunes : diffuser mondialement leur musique et lancer un grand mouvement de liberté ! Let’s Rock again !
Leurs instruments de musique seront des armes puissantes au service de leur énergie créative, libre et rebelle ! Leur son se fera entendre de tous les esprits fermés par ceux qui brident la Culture avec un grand C ! Situant son action dans la capitale, ce manga alternatif va nous faire vivre The battle of Paris. Ce terme repris par Rafchan est une "parodie" d'un titre de Rage against the Machine « The battle of Los Angeles », lui-même inspiré des émeutes raciales de 1992 aux USA.




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

une très bonne idée meme si j'avais deja le premier volume mais bon c'est pas grave c'est l'intention qui reste . SUPER SéRIE MERCI RAF

goldtime9

De goldtime9 [1402], le 18 January 2012 à 13h47

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

au début je trouver ça ... mais quand je me suis habitué au mode de dessin, perso, j'ai trouvé l'histoire pas trop mal est assez marante (et le mode de dessin va bien avec l'histoire alors ...)

 

wessy

De wessy [646], le 14 December 2011 à 17h08

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Face à l'utilisation des nouvelles technologies pour promouvoir la bande dessinée, j'ai constamment une double pensée.

Bien sûr, cela permet la promotion et la découverte par un nombre de lecteur plus nombreux d'oeuvres qui serais passer sous silence sans cela. Et permet aussi, le partae du plaisir que cette expérience procure, et ce de manière facile et fluide.
mais que faire dans le cas d'oeuvre résistante, dans le sens où plus qu'un regard celle ci demande une lecture?

En effet, nombre d'oeuvre, comme "Amer Béton", "Hellboy", "le sommet des dieux" ou encore "one Piece", bénéficit dans environnement graphique fouillé, tranchant avec les codes, en créant de nouveaux ou tout simplement demandant de dépasser les premières pensées de rejet et d'incompréhension pour approfondir son regard et se relaxer face à une image. Cela permettant ensuite de parvenir enrichir son expérience graphique.
Je rajouterais que cela peut être transférable au texte d'une bande dessinée, je pense dans la forme à" Bakuman", où les larges bulles donnent des fois envies de les passer, et dans le fond, à "watchmen" ou d'autres où le texte, lui même, demande réflexion.

Ainsi, "Debaser" rentre dans ce type d'oeuvres qui n'est pour moi pas adapté ou très peu au format écran de part la profondeur de ses noirs, du choc puis du plaisir graphique et du fond: social et égratignant, nous remettant à notre place nous et notre bien pensance.

A savoir où on va, je pense qu'on va vers une séparation, du moins provisoire, d'une BD papier et de la BD numérique, comme le "HK" de Fred Boot, pour que celle ci se nourrissent et s'enrichissent l'une de l'autre.

Et plus tard, peut être, leur réunion.

Pierre--Alexis

De Pierre--Alexis, le 14 December 2011 à 14h30

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

J'ai essayé de lire quelques pages, mais il faut l'avouer, graphiquement c'est très moche, et on sent le trait hésitant, voir pas abouti parfois! Et le scénario, que dire, parfois je me demande si celui ci est le support ou si il sert de justificatif aux délires graphiques que le dessinateur voulait dessiner. Bref, c'est décousu, et franchement je n'ai pas envi de lire la suite. Alors peut être que cela s'arrange par la suite, mais là........!

Et quand je vois de jeunes dessinateurs de qualité qui n'arrivent pas à publier et que des choses comme ça sortent. Je me demande où on va!

Ps: Ceci est mon opinion, et je peux comprendre que certains aiment, mais moi non.

La vache intergalactique de l'impossible nuit astrale

De La vache intergalactique de l'impossible nuit astrale, le 14 December 2011 à 09h50

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News