Bitter Virgin Vol.4 - Actualité manga

Espace Membre

inscription identifiants oubliés ?

Manga - volume

Bitter Virgin Vol.4

Rated
14+
Note de la rédaction
Note des lecteurs
Price
7.65 €
Cote : 5.00 €
La cote correspond au prix de vente moyen constaté dans les boutiques d'occasion
Une surprise de poids attend Daisuke : sa sœur rentre à l’improviste dans leur ville natale après plusieurs années d’absence… enceinte jusqu’au cou et bien décidée à élever son bébé toute seule ! Voilà qui n’est pas sans rappeler certains souvenirs à Hinako, même si  sa situation était bien différente à l’époque… Mais la vie d’Izumi tourne au cauchemar lorsqu’elle accouche d’un enfant mort-né. Touchée par le chagrin de la jeune femme, Hinako finit par lui avouer son secret. Hélas, les murs ont des oreilles…

Un final tout en finesse pour cette histoire d’amour douce, amère et pas comme les autres !

Highlight of the serie:

- Une romance atypique, contée avec pudeur et justesse qui aborde de front certains tabous de la société nippone servie par un graphisme expressif et une mise en scène originale...

La fin du profondément touchant troisième tome de Bitter Virgin nous laissait sur une certaine tension, puisque Hinako y révélait son dramatique passé à Izumi... Le récit reprend logiquement là où les choses avaient été laissées, et s'en suit donc une discussion assez touchante entre les deux demoiselles liées par des drames pourtant opposées: alors que l'une rêvait d'avoir un enfant, l'autre en a eu un contre son gré.

Mais les murs ont des oreilles, et contre son gré, Yuzu entend la conversation et apprend le secret de Hinako, qu'elle a du mal à digérer, d''autant plus qu'elle ne supporte plus, après avoir appris cela, le côté de sainte nitouche qu'affiche Hinako face à Daisuke...

Les choses s'enchaînent de manière assez artificielle dans ce dernier tome, Kei Kusunoki accumulant les rebondissements complètement éculés, que ce soit en ce qui concerne l'apparition soudaine d'un amour bien gardé pour Daisuke chez Yuzu, la déclaration d'amour involontaire de Daisuke, ou encore l'abandon de la partie par Kazuki.
Il y a donc beaucoup de choses à regretter à ces différents niveaux, d'autant que la mangaka prend à peine le temps de développer tout ce qu'elle met en place: alors que l'on s'attendait notamment à voir une relation subtile s'installer entre Izumi et Hinako, il n'en est finalement rien, la soeur de Daisuke se retrouvant reléguée au second plan et se contentant d'apporter quelques vagues conseils à son frère ou à notre héroïne par instants. Le changement de Kazuki paraît assez brusque, et les raisons de ce changement juste évoquées. Quant à Yuzu, elle reste cantonnée jusqu'à la fin, malgré elle, dans ce rôle ingrat dont elle a été soudainement affublée.

Quant à cette fin, elle apparaît clairement comme une bonne idée, Kusunoki affichant une volonté de la rendre douce-amère. Mais si le travail sur la psychologie de Hinako reste jusqu'au bout assez poussé et subtil, on est un peu déçu par une conclusion faussement ouverte, que l'on aurait aimé ouvertement plus heureuse, ou, au contraire, plus mélancolique.

Ce dernier tome de Bitter Virgin reste une bonne lecture, principalement grâce au travail toujours aussi touchant et poussé que Kei Kusunoki apporte à son héroïne. Mais on reste peu convaincu par la superficialité de la majeure partie des évènements qui amènent la fin, et par ce manque d'approfondissement de nombreux points qui auraient pu rendre le récit meilleur, si bien que l'on a un peu l'impression que l'auteure voulait vite en finir.

Malgré des défauts évidents, Bitter Virgin reste une romance unique en son genre, à essayer, ne serait-ce que pour le traitement assez poussé de la psychologie de l'héroïne.


koiwai



Suivre les commentaires du volume

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

Volumes of the serie

Manga - Manhwa - Bitter Virgin Vol.1

coup de coeur

Manga - Manhwa - Bitter Virgin Vol.3

top

Enigma

D'où vient cette réplique ?
"Si vous portez un coeur aimant, dansez dans le sage et maudit pays de Fuuka ... mes HiME!"
[ Voir la réponse ]

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News