Lodoss - La Légende de Crystania - Coffret Collector Intégrale - Actualité anime

Lodoss - La Légende de Crystania - Coffret Collector Intégrale

Review du dvd : Lodoss - La Légende de Crystania - Coffret Collector Intégrale

Publiée le Mardi, 25 November 2008

Pour ceux qui l’ignorent encore, l’univers de Lodoss est d’une richesse incroyable, il se compose de divers mangas, de séries d’OAV, de films, de romans, mais c’est avant tout un jeu de rôle inspirée du célèbre Donjons et Dragons. On y retrouve donc tous les classiques de la fantasy, les races, les classes, les magies, les Dieux, les guerres…

Après la grande guerre de l’île de Marmo, un nouveau cycle commence, et ce coffret contient tout ce qui concerne ce cycle, à savoir un film de 90 minutes et trois OAV de 45 minutes.
Produit par le studio de Kadokawa, qu’il s’agisse du film ou des OAV, le tout est à cent lieux de ce qu’on a pu connaître avec la très célèbre première série d’OAV.

Vraiment à part dans la saga, Crystania nous compte, les aventures d'un nouveau héros 300 ans après les évènements de la première série...
Crystania est une terre où les Dieux se sont réfugiés lors de la bataille qui divisa les cieux, ces derniers, souhaitant vivre en paix, ont érigé une barrière pour se protéger du monde extérieur et se sont transformés en animaux sacrés. Une fois la guerre Entre Marmo et Vallis terminée, Ashram le chevalier noir accompagné de l'elfe noire Pirotess, conduit ce qui reste de son armé aux portes de Crystania, afin de pénétrer sur les terres sacrés, Ashram accepte de céder son corps au dieu maléfique Barbas...Trois siècles plus tard, le jeune Raydon fuit les meurtriers de ses parents avec quelques compagnons et va se cacher au sein de Crystania...

Voilà qui résume brièvement le point de départ de Crystania, on retrouve donc des éléments connus avec Ashram et Pirotess, pour le reste, il ne s’agit que de nouvelles têtes, mais le héros est très proche de Parn en terme de caractère. Le problème est que ce coup ci, on a des personnages souffrant d'un manque de charisme assez choquant, qui plus est, le graphisme assez particulier n’arrange pas les choses. On a donc des personnages assez inexistants, certains ne servants même vraiment à rien, tel la prêtresse que tout le monde veut soit enlever soit protéger, mais qui à l'arrivée ne sert tout bonnement à rien, on la voit jamais et en plus elle ne fait rien ?!!

Si on retrouve le principe des classes (mages, archers, guerriers…), cette partie de la saga tente d’apporter des éléments nouveaux : dans le monde de Crystania, les fidèles de chaque dieux peuvent se métamorphoser en animaux les représentant, idée originale mais relativement sous exploitée...

Le film, datant de 1995 est plutôt bien réalisé mais souffre du problème récurrent à pas mal de film d'animation... ça va trop vite, on a l'impression que le background est très léger et que certaines choses tombent là tel un cheveu sur la soupe, par exemple le chevalier noir qui vient se dresser à la fin contre la brute du groupe... on sait pas d'où il sort, ni pourquoi il est là, mais il est là... Question réalisation, c’est plutôt réussi malgré des couleurs un peu ternes

Les Oavs sont déjà mieux réalisés, plus colorés, donc plus agréable à suivre, pourtant seule une année les sépare du film... mais là encore beaucoup de superflu qui donne une impression qu'il y a trop de choses qui ne sont pas assez exploitées...

A l’arrivée on se retrouve beaucoup d’éléments mais on ne peut s’empêcher de rester sur notre faim, malgré la durée relative de l’ensemble (225 minutes, soit plus de 4h !) cela paraît trop court, ou alors il aurait fallu que l’ensemble soit moins ambitieux et délaisse certains éléments qui à l’arrivée ne sont pas exploités…
Tout ceci est bien dommage, et fait de La Légende de Crystania, une saga intéressante à suivre, qui trouve sa place dans l’univers de Lodoss, mais qui malgré tout n’est pas indispensable !

Par contre en ce qui concerne les bonus, il n’y a rien à dire ! En plus du très beau coffret proposé par l’éditeur, on croule sous les bonus, et il y a de quoi satisfaire tout le monde, cela va du beau livret de 32 pages au reportage sur les jeux de rôles en passant par le jeu de cartes Crystania…beaucoup de choses qui en soit n’apporte rien de plus à l’édifice, mais qui ont le mérite d’être là et qui sont toujours agréable !

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

14 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News