Conan Le Fils du Futur - Collector Vol.2 - Actualité anime

Conan Le Fils du Futur - Collector Vol.2

Review du dvd : Conan Le Fils du Futur - Collector Vol.2

Publiée le Lundi, 09 November 2009

C'est une nouvelle vie qui commence pour Conan et Gimsy qui, après la défaite d'Industria et l'évasion du Dr. Raoh, découvrent la vie des habitants de l'ile de Lana, la paradisiaque Edenia. Mais malgré cette impression de calme et de sérénité, Industria n'est pas loin.
Ce second coffret présente les épisodes 14 à 26, les derniers de la série. On note deux grands mouvements. Le premier sur l'ile d'Edenia. Conan apprend à vivre avec les habitants. La vie s'organise de manière solidaire : chacun exerce un métier ou réalise un travail qui est nécessaire à la communauté et qui en échange lui apporte gîte et couvert. Pas de système monétaire apparent, une véritable utopie en somme. Mais c'est sans compter sur un groupe d'orphelins et surtout leur chef, sorte de Lepka en plus jeune, qui a la main-mise sur une partie de l'ile. Une série d'épisodes intéressants qui change vraiment de la première partie.
C'est ensuite le retour de l'ambitieux Lepka et d'Industria. On se retrouve avec une sorte de remake de la première partie : Monsry vient chercher Lana afin de faire parler Raoh, prisonnier de Lepka. Cette partie se révèle moins palpitante, les épisodes accusent quelques longueurs. Mais le parti-pris écologique est bien mis en avant ici. Face aux forces de la Nature, les hommes vont devoir laisser tomber leur querelle et s'allier. On y verra quelques revirements faciles et un Lepka toujours obtus. Et le tout est au final sans grande surprise, sauf les dernières minutes de la série qui nous font assister à un mariage des plus étonnants !

En ce qui concerne la technique, ces 13 derniers épisodes sont du même niveau que ceux du précédents coffrets, à savoir une animation parfois faible en raison d'un nombre d'intervalles assez restreint, un travail un peu pauvre sur les couleurs. Mais le fait qu'il s'agisse ici de la version remastérisée améliore grandement les choses : pas d'images tremblotantes, ni de taches ou de cheveux sur la pellicule comme c'était fréquent à l'époque.

Pour l'édition proposée par IDP, pas de changement notable. On retrouve notre coffret avec ses 3 slimpacks. Pas de bonus à signaler. Le doublage français est toujours de bonne qualité mis à part peut-être celui de Gimsy, dont la voix française finira par taper sur le système.

Bien que la série ait un peu vieilli, qu'elle manque parfois de pêche, elle n'en reste pas moins une bonne production que l'on peut confier sans peine aux plus jeunes, qui ravira les nostalgiques de la série ou les fans de Miyazaki désirant découvrir ses premiers travaux.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Blacksheep

14 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News