Pigtails et autres histoires extraordinaires - Blu-Ray - Actualité anime

Pigtails et autres histoires extraordinaires - Blu-Ray

Critique du dvd : Pigtails et autres histoires extraordinaires - Blu-Ray

Publiée le Lundi, 24 Septembre 2018

Petit coffret sorti en 2017, « Pigtails et autres histoires extraordinaires » est un recueil de court métrage de personnalités plus ou moins connu dans le monde de l'animation. Une initiative intéressante de la part de Kaze, que l'on va s'empresser de découvrir.



1er court métrage : Pigtails, Divine Tresses
Court métrage le plus mis en avant dans ce coffret, « Pigtails » raconte l'histoire d'une jeune fille vivant seule près de la mer, et qui s'évertue à poursuivre sa routine quotidienne alors que tout ce qui l'entoure semble s'effondrer.
Dans un style graphique assez proche du travail de Ghibli, ce court métrage se démarque surtout par le message qu'il porte et l'ambiance qu'il instaure. Ce message est d'autant plus mis en avant dans l'artbook, où le contexte entourant ce court métrage est expliqué. Cela a bien évidemment un rapport avec la catastrophe ayant eu lieu à Fukushima.
En ce qui concerne le court métrage en lui même, il se démarque dans le coffret par sa poésie, son côté assez lent et contemplatif. Une belle découverte en soi, surtout venant d'un réalisateur encore assez méconnu chez nous.



2ème court métrage :La petite fille araignée
Si visuellement ce court métrage n'est pas très marquant (son chara-design est assez classique), il n'en reste pas moins un des plus marquants de ce coffret. Tout simplement parce que contrairement aux autres de ce coffret, il a préféré jouer sur son scénario que sur son visuel. Une histoire en apparence assez mignonne avec un petit yokai araignée qui se transforme en histoire d'horreur. La tension et le changement de ton sont particulièrement bien illustré par la mise en scène, notamment quelques cadrages très osés vers la fin du court métrage. Mais ce qui marque le plus, c'est ce final qui nous prend de court et nous surprend. Un court métrage d'excellente facture mais qui reste un peu classique dans ses visuels.



3ème court métrage : KickHeart
Comme on pouvait s'y attendre avec Masaaki Yuasa, on a le droit ici à une d'amour complètement loufoque et très imagée. Le court métrage s'articule essentiellement autour de matchs de catch plus symbolique que fidèle où un catcheur va tomber amoureux d'une rivale, icône de la discipline. Le tout est rendu par une action complètement exagérée et bien animée, quelques sous entendus assez savoureux ainsi qu'une effusion de couleur. Un travail plutôt amusant à découvrir mais qui souffre d'un manque de finitions dans certains plans.



4ème court métrage : Des esprits pas commodes
Bien que mignon et avec une jolie morale, ce court métrage n'est pas très marquant, si ce n'est le moins marquant de ce coffret. L'histoire raconte la rencontre entre une jeune femme très prise par son travail et qui manque constamment de temps, et les esprits d'une commode qui vont finalement lui facilité la vie et l'égayer. Visuellement, on a un style assez classique, mais tout en rondeur et en finesse pour appuyer ce côté réconfortant. « Des esprits pas commodes » est finalement comme un petit bonbon que l'on savoure avec plaisir, mais qui manque de piquant pour qu'on s'en souvienne et qu'on veuille en reprendre. Un moment agréable mais oubliable en somme.



5ème court métrage : OvalxOver
Le plus court de ces courts métrages. La patte de son réalisateur est tout de suite visible. Difficile en effet de passer à côté du travail de Hiroyuki Imaishi, un des créateurs Gurren Lagann. On reconnaît tout de suite son travail des faciès et l'exagération dans la mise en scène, notamment des scènes d'action. Après, OvalxOver reste un petit court métrage assez peu abouti sur certains points, notamment les décors et les scènes adoptant un point de vue éloigné des personnages principaux. Un coup d'essai en somme, réussi de bien des manières (les 9 minutes sont magnifiquement bien exploitée et jouissive pour tout fan du réalisateur), mais qui a encore quelques défauts graphiques, qui se corrigeront dans ses prochaines productions.



Au niveau de l'édition, Kaze offre un beau travail avec un livret à la couverture faisant office de pochette pour le blu-ray. Le livret est assez complet et pas trop imposant. Pour ce qui est du contenu de l'artbook, on a le droit à une présentation de chaque court métrage, de chaque réalisateur, et quelques travaux préparatoires. Pour certains, on a même la chance d'avoir des commentaires des réalisateurs eux-mêmes, une belle petite surprise. Quatn à Pigtails, il a le droit à un petit traitement de faveur avec tout un dossier sur le contexte entourant le court métrage. En ce qui concerne le blu-ray en lui-même, il aurait quand même été mieux de mettre une protection un peu plus solide pour le CD, qui n'est protégé que par une simple pochette.



« Pigtails et autres histoires extraordinaires » est un recueil inégal mais qui fonctionne étrangement. Chaque court métrage a ses forces et ses faiblesses mais ce coffret est avant tout un coffret témoin. Celui d'une animation japonaise qui s'avère plus variée qu'elle ne pourrait le paraître. "Pigtails et autres histoires extraordinaires" est un indispensable pour tout bon fan d'animation, qui souhaiterait voir les débuts de certains grands noms et la diversité de ce que cette animation offre aujourd'hui.
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

16 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News