My Shiny World - Actualité manga

My Shiny World

Critique de la série manga

Publiée le Mercredi, 29 May 2019

Si l'on peut remarquer une petite tendance chez Delitoon en ce moment, c'est un certain désir de commencer à suivre des auteurs. On l'avait remarqué avec Meen qui vient de voir sa troisième série licencié chez eux (Tong) et on le voit aussi avec une autrice de romance/tranche de vie : Maru. Et c'est avec "My Shiny World" que nous allons la découvrir ici.



"My Shiny World" nous plonge dans le quotidien plutôt mouvementé de Yurim, une étudiante de 20 ans pas comme les autres. En effet, elle peut voir au travers d’une aura qui se noircit, les mauvaises intentions des gens. Si elle avait plutôt bien accepté son « don » quand elle était jeune, une mauvaise expérience lors de ses années lycées lui ont fait perdre toute confiance en elle mais surtout envers les autres. Vivant maintenant seule, elle va faire la rencontre d’un jeune homme aux mèches roses, Lim Jueun, qui pourrait bien bouleverser ses convictions et surtout sa vie…

Adepte de romance, vous trouverez ici votre bonheur !
Nous avons ici une histoire simple, efficace, parfois drôle, parfois pesante. Les changements de tons donnent un certain cachet à la série et nous permettent vraiment d’adhérer à la série. Les différents mystères autour de nos personnages nous intriguent et il faut reconnaître que Maru a l’art et la manière de distiller les indices avec parcimonie. L’humour est efficace et bien distillé. Pour ce qui est de nos personnages principaux, il faut reconnaître un certain charisme à Lim Jueun, qui est aussi très mystérieux. Difficile de savoir ce qu’il recherche en se rapprochant de Yurim (bien qu’on sache qu’il est bien intentionné). Difficile également de savoir ce qu’il faisait avant, ce qui lui a valu toutes ces cicatrices. Un personnage qui en dit peu sur lui-même, ce qui le rend vraiment captivant.


En ce qui concerne les personnages secondaires, un casting sympathique et régulier se met rapidement en place. On regrettera néanmoins leur rôle assez mineur dans l’intrigue pour la plupart, ces personnages servant souvent justes de tremplin pour l’intrigue amoureuse. On regrettera aussi que le côté fantastique ne soit pas plus exploité que ça. Au final, Ce pouvoir devient juste une sorte de détecteur de « criminels ». Il serait intéressant de voir Yurim s’en servir pour d’autres choses, par exemple qu’elle cherche à désamorcer cette aura au moment où elle apparait. Cela pourrait amener à de la psychologie, ce qui donnerait de la profondeur à l’histoire et au personnage de Yurim et cela éviterait aussi bien des écueils dans lesquels tombent Maru et dont nous allons parler maintenant.

Passons maintenant au défaut. Déjà : le personnage principal, Yurim. Alors, oui, je me doute qu'elle ressemble pas mal à la jeune fille coréenne typique, elle a caractère qu'on retrouve dans bons nombres de dramas. Mais la manière dont elle est traitée dans cette série est particulièrement agaçante. Première raison : elle a l'art et la manière de tomber sur tous les psychopathes de son quartier et de se retrouver embarquer dans des situations dangereuses. Alors les deux première fois, ça passe, mais bon sang, quand il n'y a même plus deux chapitres entre chaque problème, ça devient n'importe quoi. Je veux bien croire qu'il y ait des gens malintentionnés partout, mais là, c'est beaucoup trop appuyé et cela manque vraiment de nuances. Et à chaque fois, elle se contente de rester là, les bras ballants, se contentant de se faire sauver.


Et pourtant, le début promettait mieux. Bien que terrifiée, elle n’hésitait pas à intervenir pour sortir les gens du pétrin, au mépris de sa propre sécurité. Sauf qu’une fois son beau prince charmant rencontré, l’autrice se contentera de le faire intervenir, lui et son neveu, pour sauver notre héroïne. Alors oui, Yurim évolue intérieurement, on la voit devenir plus sûre d’elle, certes. Mais ça ne change rien au fait qu’on lui coltine le rôle de la « demoiselle en détresse » au mépris du bon sens. Et vu qu’elle se fait agressée presque tous les jours, ça accentue encore plus ce syndrome.

Au niveau du dessin, c’est correct. Cela manque de diversité au niveau du chara-design, surtout ceux des visages masculins (et non, changer de coiffure et de coupe de cheveu, ça ne fait pas tout !) mais sinon, le reste marche bien. Je dois juste avouer que je suis un poil déçu par la représentation du pouvoir de Yu-Rim, l’auteur se contentant d’appliquer des trames.



"Shiny World" est une comédie romantique correcte aux apparences de thriller. Elle est loin d'être le meilleur du genre, mais ça se lit très bien et le tout est divertissant malgré le manque de nuance de son intrigue et surtout ses péripéties à outrance. Mais le plus gros souci de ce webtoon, ce serait sans doute que je ne fais plus partie du public cible de ce genre de séries. Je vous invite donc grandement à lire la série pour vous faire votre propre opinion !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

12 20
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News