Assassin's Creed - Awakening - Actualité manga

Assassin's Creed - Awakening

Critique de la série manga

Publiée le Mardi, 22 September 2015

Peu importe que l'on soit joueur ou pas, amateur de jeux d'action ou non, tout le monde a forcément entendu parler d'Assassin's Creed, difficile d'échapper au phénomène. A la base une série de jeux édités par Ubisoft dont le premier opus, est sorti en 2007. Depuis ce premier épisode réussi, quatre autres sont sortis, sans compter les add-on, la série a même été adaptée en bandes dessinées avec plus ou moins de succès. Et alors qu'un film (avec Micheal Fassbender) est en préparation, il ne manquait plus que l'adaptation en manga...et bien voilà, c'est chose faite désormais.


Ce sera donc par l'intermédiaire de Ki-oon, éditeur sérieux, soignant systématiquement son travail que nous pourrons découvrir ce titre...peut être pas la meilleure idée de l'éditeur.


La probabilité que le titre soit un succès commercial est sans doute élevée, le manga bénéficiant de l'aura du jeu, mais en ce qui concerne la qualité du titre, c'est une autre histoire.


Batpisée « Assassin's creed awakening » (le réveil), cette adaptation se veut être celle du quatrième opus, intitulé « Black Flag » (pavillon noir), un titre qui laisse supposer que nous y croiserons des pirates. Et si les éléments communs sont nombreux, il s'agit bel et bien d'une adaptation prenant quelques libertés avec l’œuvre originale.


Nous sommes donc au 18e siècle en pleine ère de piraterie, et c'est dans cet univers que nous allons évoluer. Nous suivons les traces de Edward Kenway, pirate sévissant dans les mers des Caraïbes, ayant abandonné sa femme pour faire fortune sur les mers. Après une sanglante bataille qui lui coûte son navire, il trouve un individu sur une plage portant une étrange tunique. Ce dernier, en train de mourir lui laisse comprendre qu'il a une mission importante à remplir… Edward s'empare de sa tunique et usurpe son identité en espérant récupérer une récompense… Il se retrouve alors mêlé à une lutte opposant assassins et templiers, une lutte dont il ignore tout, et en particulier son rôle… Les événements l'amèneront alors à entrer en contact avec un assassin qui va le former pour faire de lui l'un des leurs.


Comme le veut la tradition des Assassin's Creed, dans ce titre nous croiserons des personnalités de l'histoire ayant marqué leur époque et les esprits. En tête ici on retrouve Edward Thatch, (ou Edward Teach) alias Barbe Noire, sans doute le pirate le plus célèbre de l'histoire. Il sera ici un allié de poids pour notre héros.


Le personnage de Edward s'avère être intéressant, sa personnalité est assez forte pour en faire un héros charismatique, le problème venant de l'adaptation en elle même. Les auteurs ont conservé l'exploration des vies antérieures avec la plongée dans l'animus. Outre le fait que ceci n'ait jamais servi à rien et à toujours plombé les jeux, nous sortant de l'ambiance et de la profondeur des époques que nous explorions, le choix du personnage qui plonge dans le passé de son ancêtre est assez déroutant. Exit Desmond, les auteurs ont préféré proposer un jeune Japonais, sans doute pour que les lecteurs puissent s'identifier. Cette volonté de recentrer l'histoire autour d'un personnage Japonais, clairement de l'ethnocentrisme, est à mon sens une erreur qui nuit à la crédibilité de l'histoire.


On va donc suivre en parallèle les deux destins des deux membres de cette même famille (sic), mais à un niveau inégal. Autant on peut s'intéresser à celui d'Edward (bien que cela ne soit pas réellement le cas), autant celui de Masato se révèle être sans le moindre intérêt.


Le principal problème de ce titre, alors qu'il possédait un matériau de départ passionnant, un potentiel incroyable, vient du fait que le titre n’excède pas les deux tomes. Comment dans ces conditions explorer correctement les aventures d'un pirate sillonnant les mers, devenant assassin et réalisant son destin. Tout va beaucoup trop vite pour qu'on puisse s'intéresser aux personnages et à leurs aventures, on ne s'attache nullement à eux. Alors si l'auteur n'arrive pas à développer correctement une aventure, comment en mener deux de front dans deux époques différentes ?


Les chapitres s’enchaînent, presque sans lien, les péripéties que vivent les personnages sont évoquées, rapidement traités, les conséquences de leurs actions apparaissent évidentes dès le chapitre suivant qui a fait un bond dans le temps de plusieurs mois...un traitement du récit beaucoup trop approximatif pour être intéressant. Tout ça nous menant à une conclusion qui n'en est pas une, sans saveur...à l'image du titre.


Le dessin est assez pauvre et ne rend pas du tout hommage à la série qui nous proposait d'explorer des univers vastes et magnifiques, ici les décors sont simplistes, peu existants et ne participent pas à l'immersion, ce qui est tout de même un comble pour ce titre. De même les personnages sont dessinés grossièrement, à grands coups de traits presque brouillons, rappelant plus des esquisses, des story-boards qu'un travail fini.


A noter qu'avec le manga, est offert un code bonus pour débloquer armes et tenues dans le jeu. C'est un bonus qui ne concerne que les joueurs du jeu, mais cela reste très appréciable. Dans le second tome, on trouvera des cartes postales…


Des cadeaux intéressants prouvant le bon travail de l'éditeur, mais qui ne va certainement améliorer la qualité de la série.


Les fans ne peuvent qu'être déçus, et ceux qui ne connaissant pas l'univers d'Assassin's Creed ne vont certainement avoir une révélation avec ce titre… A lire par curiosité


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
13.75/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

13.00,7.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News