Musique de Marie (la)


Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS
18/20

Furuya Usamaru a débuté sa carrière avec Palepoli (ed Imho) dans le magasine alternatif Garo. Il a depuis une carrière riche et protéiforme où l'on peux trouver des récits sombres et violents (ex : Litchi Ikari Club) ou bien des titres plus grands public. La musique de Marie, dessiné en 2001 est un des premiers manga de l'auteur ouvert à un large public.

La musique de marie est un conte narrant l'histoire des jeunes Kaï et Phiphy dans un univers alternatif. Cet univers est un monde de paix où les humains vivent en communion dans une myriades d'îles différentes. Chaque île a sa spécialité, culture et ses propres rites. Kaï est un jeune garçon orphelin capable d'entendre des sons que seul lui perçoit. Il trouve grâce à cet ouïe spéciale des mines de minéraux et autres denrées rares. Pratique quand on vie sur une île spécialisé dans la fabrication d'automates et de machines. Il vie dans la famille de Phiphy, sa grande amie.

Kaï est fasciné par Marie, une déesse qu'on vois parfois dans le ciel en train d'observer les humains. Il est captivé par la musique qui proviens de la déesse et sa fascination va devenir de plus en plus grande.

Il est rare de pouvoir lire un conte destiné aux adultes aussi riche et à l'univers aussi développé. On se pose énormément de question lors de la lecture du premier tome, questions auquel réponds l'auteur et bien plus encore lors du second et dernier volume.

Furuya parle en sous texte du besoin qu'ont les humains d'être apaisé pour vivre en harmonie et en paix. Cet apaisement devant passer par des croyances respectés par tous (ce qui n'arrive pas dans la réalité). Le passage de la fête annuelle est également le moyen de parler de la beauté de la diversité des cultures, langages, croyances qui.. loin d'être une difficulté et une des grande force et beauté des Hommes.

La musique de Marie réserve de nombreuses surprises lors de sa deuxième partie, et proposera plusieurs retournement de situation qui surprennent mais font sens avec le scénario.

Visuellement, le trait est aéré, poétique et très précis. On ressens tout l'amour de l'auteur pour l'univers qu'il a créer au vu du design très travaillé des personnages, de l'architectures des bâtiments et du soin qu'il a prit à dessiner chaque page. Le dessin fourmille de détaille et la narration et si léchée que la lecture est d'une grande douceur malgré le nombre d'informations que contiennent les deux tomes. Certaines pleines pages sont un délice pour les yeux.

Une lecture intelligente, aussi belle dans la forme que sur le fonds et qui peut être lu et relu au vu de sa fin surprenante, qui permet de voir l’œuvre d'une toute autre manière.

Furuya livre ici un grand conte moderne possédant un univers d'une richesse rare. La musique de Marie est une grande réussite. Furuya est décidément un auteur complet capable d'offrir de grande lecture dans un panel de genre très différent. Il serait dommage de passer à coter d'un manga aussi original et réussi.

nolhane

De nolhane [3969], le 08 July 2020 à 23h37

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News