Devilman - Actualité manga

Devilman


Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS
18/20

Une oeuvre grandiose, que tout grand fan de manga se doit d'avoir lu!

Tout respire le old-school là-dedans et même si bien sur ça ne plaira pas  tous, mon dieu c'est plaisant quand on se prête au jeu.

Dire que ça n'a pas vieillis serait un mensonge, mais c'est toujours aussi excellentquand on se plonge dans le contexte. 

Lisez-le, vraiment!

Korom

De Korom [367], le 09 May 2019 à 12h38

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

20/20

Après une seconde lecture je reviens sur ma note donnée un peu vite, ce n'est pas un 19 mais un 20 que cette série mérite ! Ainsi qu'une place parmis les meilleurs titres que j'ai lu !

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 20 August 2015 à 03h29

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

19/20

Enfin ! Go Nagai est édité chez nous ! Alors bien sur, Getter Robot Go, une série qu'il a uniquement co-écrite fut éditée en France, mais pas complétée, DevilMan et Goldorak furent aussi édités il y a longtemps, mais bonne chance pour les trouver.
Non, en ce moment, grâce à Black Box et a Isan (qui publiera en Septembre Cutey Honey) on voit cet auteur culte réapparaitre, pour notre plus grand bonheur !

Culte c'est le mot, Go Nagai est assez souvent comparé a Tezuka, bien que ce dernier soit plus tardif (il arrive dans la fin des années 60 alors que Tezuka arrive vers les années 50 ... En gros) il est au moins aussi influent, car si Tezuka a effectivement marqué de son style toute une parte la production de manga moderne, Nagai en a fait de même, on retrouve en effet du Nagai dans des séries de Hideaki Anno, dans des séries comme Jojo, dans des séries de CLAMP et tout un tas de titres tous aussi plus bon les uns que les autres !

De plus, Go Nagai arrive peut être plus tard que Tezuka, ça ne l'empêche pas de faire son propre truc, d'avoir son propre style. Là ou Tezuka adopte un style très cinématographique, suivi par beaucoup d'auteurs aujourd'hui comme Urasawa, Nagai adopte un style qui repose d'avantage sur des illustrations uniques très travaillés.

Le dessin de DevilMan représente assez bien cette différence, est frappante, car en effet, même si certains peuvent considérer que le dessin à vieillit, l'attention porté à certaines planches est simplement bluffante.
Il faut savoir que DevilMan est une série très violente, très brutale, pour représenter cette violence, Nagai utilise avec brio un style crayonné entre guillemets car en vérité il semble utiliser un marqueur ou un pinceau, avec lequel il fait de gros traits presque approximatifs, donnant un effet très similaire a ceux des Harmony cell utilisés dans l'animation, ainsi qu'un style estampe japonaise tout en étant bien sur très violent et intense visuellement !
(comme ça par exemple http://3.bp.blogspot.com/-gcHA2ZnLJ7s/UcX5ZNBxB1I/AAAAAAAADBQ/msnsQqP1gxc/s640/KYmO9.jpg )

Ce style de dessin troc le dynamisme apporté par le style Tezuka contre une intensité du dessin, proposant des planches fortes, que l'on restera admirer quelques temps, subjugués par ce style encore très atypique.

Mais bien sur, ces planches sont ici pour illustrer la violence extrême de ce titre, du moins pour son époque. Et c'est un point a aborder lorsque l'on parle de DevilMan.
Il s'agit en effet d'une série violente, gore par moment avec de nombreuses giclées de sang, morts atroces, et autres membres arrachés, cela dit, même si aujourd'hui des centaines de séries sont autant, si ce n'est plus, violente que ce titre, sans pour autant l'égaler en terme de qualité. En effet, là ou les séries modernes (pas toutes) font du gore afin de faire croire qu'elles sont pour les grands sans pour autant tenir d'autre propos que c'est pour les grands (ce qui est paradoxale bien sur), DevilMan se sert de sa violence pour plusieurs choses.

Tout d'abord cette violence est le reflet d'une époque, en effet, les années 70 ont vu naitre un mouvement musical assez important : Les punk, c'est à dire des gens qui en avait mare des hippies et qui envoyait tout se faire f*utre (les paroles des Sex Pistols sont assez claires sur ce point). Go Nagai capture cette ambiance, qui montait à l'époque, mais qui n'avais pas encore déferlé.
De plus Nagai ne met pas des scènes de violence de façon gratuite, tout comme il n'a pas peur de choquer (n'est ce pas série moderne générique). En fait, il met cette violence précisément pour choquer, d'une part parce que cela donne à son titre une ambiance très cool mais surtout parce que cela apporte une veritable ambiance à son titre, une ambiance décadente, qui viens servir son propos par la suite, et de façon terriblement maline et bien fichue, tout en étant assez clair pour ne pas être prétentieux (n'est ce pas série moderne générique xD).

DevilMan est une série sur les démons, sur la fin du monde, et sur la nature profondément mauvaise de l'Homme (avec un soupçon d'écologie à la japonaise subtile et Miyazaquesque ... Oui on retrouve de Go Nagai partout ^^) alors vous comprenez bien qu'une telle série se devait de montrer les horreurs qu'elle dénonce, dans un rapport ambigüe entre amusement provoqué par cette violence, et dégout qu'elle provoque.

Car bien sur, et je l'ai mentionné plus tôt, le sang, les bras coupés, le meurtres de petites filles, les paires de seins etc tout ces éléments sont là pour plaire aux gosses, pour faire grand (cette série est un Shonen après tout) comme on l'observe avec cette fameuse série moderne générique, et d'ailleurs ça marche, il y a un côté Punk tout à fait plaisant, et bien moins hypocrite que le pseudo-gore que l'on peu voir actuellement de part son côté ambitieux à l'époque, de part cet accord avec cette époque, et de part l’absence d'autocensure, en effet prenons une série (animée) comme Gangsta (qui est tout à fait respectable je prend cette série à pur titre indicatif), elle feint de montrer des actes violents, alors qu'en fait, elle ne montre rien, les cadrages sont étudiés pour éviter de montrer la moindre incision, le moindre bout de chair décliqueté etc DevilMan montre l'horreur qu'il met en scène, et ça c'est déjà un bon point.

Cependant, ce gore est d'avantage au service du propos, et on pourrait pousser l'interprétation plus loin encore, ce côté cool de la violence ... Fait partie du propos.
Sans avoir à trop extrapoler, il suffit de se rappeler que la série traite de la nature mauvaise de l'Homme, pour se demander si le fait d'apprécier la violence de ce titre, ne prouve pas justement la soif de sang refoulée de l'Homme, qui resurgi à la 1ere occasion, par des médiats comme la BD, mais qui pourrait très bien se manifester concrètement dès les 1ers signes d'affaiblissement de la société.

On peux aussi mettre le propos de la série en rapport avec le guerre froide qui se tenait à l'époque. En effet les démons ont la capacité de prendre l'apparence de n'importe qui, à la grande époque de l'espionnage, une paranoïa collective autours des espions communistes pouvait s'emparer des population (ce que que montre le film l'invasion des profanateur de sépulture), les démons serait donc une métaphore des espions communistes, littéralement diabolisés par les autorités de l'Ouest. Notez que cette interprétation n'est pas incompatible avec le reste ^^.

Enfin vous l'aurez compris, DevilMan est une œuvre de très très grande qualité, car elle est non seulement très novatrice en matière de dessin avec ces planches atypiques et intenses, mais aussi très intéressante, et toujours d'actualité en ce qui concerne son propos, très bien mené, sans être trop camouflé ni trop évident, c'est un titre qui allie à la perfection forme et fond, car si en apparence le titre ne se compose que de violence gratuite, cette violence est utilisée pour non seulement renforcer cette ambiance de fin du monde (et donc renforcer le divertissement et la qualité, l'intensité de la fiction) mais aussi pour servir un sous texte intéressant et au final, toujours actuel.
Ajoutez une fin particulièrement belle, et vous avez un titre non seulement culte, car ayant inspiré des générations de mangaka (et encore aujourd'hui) mais aussi un titre d'une extraordinaire qualité, même si on lui retire cette ancienneté.

Je n'aurais qu'un conseil : Lisez DevilMan, et lisez le le plus tôt possible, pour votre culture et pour votre amusement :D !

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 24 July 2015 à 19h54

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News