Ma Maman - Actualité manga

Ma Maman


Rated
Depuis 10 ans, Li Kunwu nous raconte son pays, la Chine. Mais la Chine avant Mao, avant la révolution, avant Une vie chinoise ? C’est la Chine de sa maman.
Partager

Synopsis

Et si la spécificité de la révolution chinoise tient à sa dimension paysanne par rapport la révolution ouvrière russe, il n'est pas difficile de comprendre pourquoi à la lecture de ce nouveau récit. Le décalage entre la vie dans les villes et celle des campagnes est si édifiant qu'on se voit presque plongé en plein moyen-âge. Avec son dessin toujours aussi incroyable, Li Kunwu nous parle du peuple, des petites gens, de la manière dont ils vivaient, de leurs croyances... dans cette Chine de la fin des années 1930.

Thèmes

Highlight of the serie:

Au travers du portrait de sa maman, Li Kunwu nous conte l'histoire d'une Chine qui n'est plus. Celle de la période pré révolutionnaire. De la même manière que nous avions découvert comme jamais auparavant la famine qui avait frappé la Chine sous Mao dans « Une vie chinoise », Li Kunwu nous offre une fois encore un document rare et poignant sur l'Histoire de la Chine. Il y la grande Histoire et puis la petite, celle de sa maman, ballotée sans cesse entre le village de sa mère et la maison du seigneur où travaille son père. C'est l'histoire des relations maritales, familiales à l'époque, et celle de la place de la femme...

Dernières news du manga


Voir les actualités du manga

Derniers commentaires

17/20

Li Kunwu est un artiste chinois connu en France pour Une vie chinoise mais aussi pour de nombreuses BD à l'approche biographique ou documentaire éditées en France par Kana ou feu Urban China (qui appartenait au même groupe que Kana et se consacrait à la bande dessinée chinoise).

 

Avec Ma Maman, Li Kunwu raconte la jeunesse de sa mère et propose un ouvrage à la frontière entre hommage et approche documentaire.

 

Il doit être difficile de parler d'un sujet aussi intime et subjectif que la vie de sa maman, pourtant, l'auteur arrive à trouver une distance juste entre son regard et les événements racontés.

L'ouvrage débute dans les années 30 sur la naissance troublée de Xinzhen (la maman de l'auteur). Si la nouvelle née était très aimée de tous, ses parents si disputaient tout les jours. La famille vivait dans la ville de Kunming et travaillaient pour la riche famille Gu. Fatigué par les disputent incessante du couple, le chef de la famille Gu demanda à la mère de Xinzhen de partir avec sa fille dans son village natal.
Xinzhen grandit alors à 100 kilomètres de là, chez sa tante et son oncle.

On découvre sa vie à 6ans où elle est l’aînée d'une fratrie de 2 frères et 2 sœurs. L’apprêté du quotidien de la campagne est marquant, le travail est difficile, les conditions de vie sont précaires et la mortalité infantile élevée.

J'aime beaucoup cette manière de raconter le quotidien au plus près du regard. Li Kunwu nous raconte une histoire intéressante, rythmée par des dialogues vivants et réalistes tout en ayant une approche documentaire sur la vie de l'époque.

La suite du récit est du même acabit. On voit Xinzhen retrouver son père en ville où elle va intégrer une école ce qui est un privilège rare à l'époque. Xinzhen a soif de connaissance et va rapidement s’impliquer dans son apprentissage. Cette envie, liée à un caractère doux, sage et aidant va attirer la sympathie des personnes qu'elle croise.

 

Ma Maman propose de suivre la vie de Xinzhen jusqu'à sa vie de jeune adulte. Son histoire est marquée par les bouleversements de l'époque mais aussi par son éducation et son regard ce qui va la distinguer des autres jeunes.

 

L'histoire de Xinzhen est passionnante, en partie grâce à l'éducation de la jeune fille devenant femme. On comprends combien Li Kunwu a pu être influencé par sa mère, notamment lorsque l'on apprends qu'entre 1987 et 2005, l'auteur s'est basé sur le travail et la vie de sa mère pour dessiner de nombreux ouvrages à caractère sociaux.

La narration s'équilibre très bien entre moments racontant des faits intimes du quotidien, passages mettant en scène la vie de l'époque et explications historiques.
Pour ce faire, Li Kunwu choisit d'insérer des pages contenant un paragraphe de texte accompagné d'une illustration. Ces pages ne cassent aucunement le rythme du récit et le rendent au contraire vraiment intéressant. Si certaines cases ou pages peuvent être assez bavarde, là aussi cela n'entache pas la lecture qui est ponctuée de pages très graphiques sans dialogues qu'on prends plaisir à observer.

 

Cette bande dessinée m'a permis d'en apprendre plus sur la vie en Chine durant le XXième siècle. De nombreux éléments du quotidiens y sont décrits mais aussi des événements historiques. Travail des champs, natalité, école, anciennes traditions, l'invasion japonaise, la guerre civile, l'accession au pouvoir de Mao, certains métiers et aliments, les premiers bouleversements amenés par le communisme.. la liste est longue et s'incorpore très bien au récit.

 

Visuellement, la bande dessinée est sublime. J'aime beaucoup le style graphique de l'auteur. Son trait est fin, personnel. Je trouve que le travail éditorial de Kana vraiment qualitatif. Grand format, papier et impression de grande qualité, adaptation visuelle donnant un aspect ancien aux pages.. tout est fait pour rendre la lecture agréable en soignant le travail de l'artiste chinois.

Le dessin a un aspect ancien, patrimoine alors qu'il est récent. Cet aspect va parfaitement avec l'histoire passée racontée. Non content d'être un vrai délice pour les yeux (je suis rester devant certaines pages pendant un moment), le dessin fait revivre une époque au travers des costumes, architectures, gestes.. On sens tout le travail de recherche effectué en amont et cela rends la lecture encore plus intéressante.

 

Si rendre hommage à sa famille proche n'a rien d'aisé, Li Kunwu arrive à trouver une juste distance dans sa BD. Certains passages témoignent d'une grande admiration et d'un amour profonds pour sa mère pourtant, l'auteur arrive à garder une certaine distance rendant son récit d'autant plus intéressant.

 

Ma Maman est une lecture passionnante, intime tout en étant documentaire, informative mais aussi divertissante et surtout, elle propose un voyage dans le temps grâce au sublime dessin de Li Kunwu.

Avec Ma Maman, Li Kunwu confirme si besoin qu'il est un grand artiste et une voix importante de la bande dessinée chinoise.

nolhane

De nolhane [4457], le 12 April 2021 à 12h12

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News