Homme qui aimait les fesses (l') - Actualité manga

Homme qui aimait les fesses (l')


Rated
Note de la rédaction
Note des lecteurs
12/20
Partager

Synopsis

Fusuke est un employé de bureau un peu médiocre qui s’ennuie au travail. Un soir, après la débauche, il passe par une petite ruelle sombre et tombe nez à nez avec… une petite quéquette sur patte ! La quéquette se prend d’affection pour lui, il la ramène à la maison. Le lendemain, Fusuke décide de s’en débarrasser, mais la quéquette revient de plus belle avec... un petit cul sur patte ! Que va faire Fusuke de ces deux encombrants nouveaux amis ?

Thèmes

Highlight of the serie:

L’homme qui aimait les fesses regroupe une vingtaine d’histoires d’Osamu Tezuka où l’auteur s’en donne à cœur joie dans une veine à la fois satirique et fantastique. Sa cible privilégiée : le japonais moyen, en proie à ses fantasmes et à ses frustrations.

Dernières news du manga


Voir les actualités du manga

Derniers commentaires

15/20

L'homme qui aimait les fesses est un recueil d'histoires courtes rassemblant en réalité deux recueils de Tezuka, un des années 60 et un des années 70. Les deux ayant pour thème principal le sexe dans la société japonaise et sont portés par un trait plus proche du dessin de presse que du dessin de Astro Boy ou de Ayako.

Une partie du recueil met régulièrement en scène le même personnage, un homme salarié d'une grande entreprise, peu débrouillard n'y dynamique.. et qui est frustré sexuellement, n'ayant aucun succès auprès des femmes. Les histoires ne le mettant pas en scène ont pour personnages principaux des hommes différents à chaque fois, tous étant très éloignés de toute forme d’héroïsme.

Si l'ensemble des histoires courtes (l'ouvrage en comporte 21) est de qualité irrégulière, l'idée de départ ou le concept utilisé par Tezuka est souvent intéressant. Certaines histoires sont de vraies perles témoignant de l'imagination sans faille de l'auteur. On pars régulièrement dans la science fiction ou dans le fantastique en n'oubliant jamais les désirs sexuels des hommes, leurs frustrations et fantasmes.

Les histoires sont souvent grivoises mais jamais vulgaires et portent toujours sur les travers des hommes (bien que certaines visions des rapports hommes/femmes fassent vraiment daté).

On peux juste regretté que certaines histoires bien tordues n'aillent pas assez loin ou semblent juste comique et peu marquante comparé aux meilleures moment du recueil.

Ce manga est donc l'occasion de découvrir une facette moins connu de Tezuka. Malgré l'irrégularité de la qualité du contenu et un propos qui ne plaira pas à tous, on est face à un très bon divertissement, très éloigné des standards actuels.

Une jolie et piquante satire de la société Japonaise des années 70 !

nolhane

De nolhane [4033], le 20 March 2020 à 01h42

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News