Zettai Karen Children Vol.46 - Actualité manga

Zettai Karen Children Vol.46

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 24 Febuary 2021

Gilliam et les Black Phantom on lancé leurs nouveaux plans, plus sournois que jamais: ronger petit à petit B.A.B.E.L. de l'intérieur, en contaminant peu à peu ses membres afin d'en prendre le contrôle. C'est ainsi que Fujiko, la directrice elle-même, est sortie de son hibernation pour donner un ordre surprenant: le transfert soudain de Minamoto et de Sakaki, qui ne pourront donc plus veiller sur les Children... Bien sûr, pas d'autre choix pour les deux hommes et leurs jeunes protégées que de se plier à cette directive, directive qui semble devoir emmener Minamoto et Sakaki très loin: dans l'espace, pendant une année ! Mais est-ce bien le cas ? Sans que les autres ne le sachent, les deux hommes sont en réalité expédiés dans un observatoire reculé, où ils retrouvent d'ailleurs Tanizaki, mais qui est réservé aux employés sur le départ...

Si l'humour est toujours présent dans Zettai Karen Children (notamment via les délires sentimentaux de Tanizaki envers Naomi ou certaines réactions de Kaoru concernant Minamoto), on sent bien au fil de ce volume que Takashi Shiina immisce au sein même de B.A.B.E.L. une nouvelle menace particulièrement sournoise, où la discrète contamination des membres commence déjà à faire son office, en ne touchant bientôt plus uniquement Fujiko. La menace s'installe doucement mais sûrement, et en attendant d'en voir toutes les conséquences le mangaka entretient fort bien les choses autour de la tension provoquée par cette situation inédite.

Une situation qui implique donc pas mal de choses. D'un côté, certains personnages ne sont pas dupes quant à ce qui est en train de se passe: les alliés d'aujourd'hui pourraient vite devenir les ennemis de demain à cause de la contamination, il faut donc essayer de trouver une solution avant qu'une prédiction sérieuse ou un grave accident n'arrive... Et d'un autre côté, le transfert de Minamoto et Sakaki a forcément un impact important sur les jeunes qu'ils laissent derrière eux. Tandis que les Children risquent de devoir faire sans leur précieux responsable pendant un moment, Matsukaze y voit quand même une occasion pour essayer de faire ses preuves, de montrer qu'on peut compter sur lui. Quant aux deux hommes mutés et à Tanizaki, de là où ils sont, pourront-ils faire quelque chose pour empêcher la situation d'empirer ?

Zettai Karen Children s'offre alors ici un volume prenant, dans la mesure où il fait efficacement monter les enjeux autour de la nouvelle menace orchestrée par les Black Phantom. C'est, forcément, avec pas mal d'attentes que l'on lira la suite, d'ores et déjà disponible puisque le tome 47 est sorti en même temps que ce volume 46 en ce mois de février.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News