Zettai Karen Children Vol.2 - Actualité manga

Zettai Karen Children Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 19 April 2012

"Est-ce si effrayant que ça de savoir que certains humains ne peuvent pas être contrôlés par d'autres... ?!"


Après un premier tome d'introduction efficace et qui dévoilait clairement les (excellentes) intentions de l'auteur pour l'avenir, ce deuxième tome continue de nous donner la foi dans la qualité de Zettai Karen Children.
Très varié, chacun des chapitres aborde un thème différent sur la nature des pouvoirs des espers, leurs propres réflexions sur leurs étranges capacités, ainsi que la perception de leur compétence par les gens "normaux". De tout temps, la différence crée des situations difficiles pour ceux qui sont marqués de son empreinte. Préjudice, peur, persécution... Des mots bien connus pour ceux qui ne sont pas "comme les autres", bien que cela ne signifie rien du tout en fin de compte. Et les "Children" ne sont pas épargnées par cette cabale tristement habituelle dans l'Histoire.

L'esprit d'équipe, l'insertion dans le monde réel, l'enfance piétinée par une nécessité d'être adulte avant l'heure, les relation entres les espers de haut-niveau et leurs parents... Les facettes abordées sont nombreuses, traitées de façon mature et raisonnée par l'auteur. Tout en restant une lecture très divertissante. Oui, décidément, Zettai Karen Children impressionne par sa capacité à se renouveler et à prendre une voie inhabituelle pour un shônen mainstream.
On sent une certaine maturité se dégager de l'ensemble, ainsi qu'une maîtrise du récit par son auteur. De fait, on n'observe aucune répétitivité entre les chapitres et chacun a son intérêt, que ce soit pour éclairer le lecteur sur les états d'âme et la personnalité de chacune des fillettes en particulier, ou bien encore pour simplement faire avancer l'intrigue. Et toujours sans se départir de cette bonne dose de dynamisme et d'humour.

Au niveau intrigue, on continue à être servi avec cette fameuse prédiction faite à Kôichi concernant une guerre potentiel entre espers et gens normaux si les choses n'allaient pas dans le bon sens. D'autant plus que l'organisation anti-esper reste très active encore dans ce tome, et pourrait finir, sur le long terme, par attiser le ressentiment des "Children" envers le genre humain. Tout reste possible et rien n'est encore marqué dans la pierre. Mais cette incertitude maintient très certainement l'intérêt du spectateur que nous sommes, et nous fait attendre le prochain volume avec une certaine impatience.

La série reste aussi toujours aussi agréable grâce à la personnalité de ses acteurs et actrices. Les jeunes filles savent se montrer de vrais pestes, mais possèdent aussi un côté adorable et touchant, qui nous les rend très sympathiques et attachantes, chacune à leur façon. Et il ne fait nulle doute qu'étant donné la direction et l'ambiance de la série, on les verra grandir tout du long, et non rester d'éternels petites filles de dix ans. Cela promet bien sûr énormément pour l'avenir. Et Kôichi apparaît lui aussi comme un personnage très intéressant, être différent à sa manière en tant que génie au quotient intellectuel impressionnant, et qui est ainsi parfaitement a même de comprendre ses jeunes protégées et d'agir de manière naturelle avec elles, sans craindre leurs pouvoirs. La relation entre ces quatre-là sonne très juste, et joue énormément dans notre affection pour ce manga.

"Ces enfants deviendront soit des anges qui sauveront le monde, soit des démons qui l'anéantiront."

Au final, ce deuxième tome de Zettai Karen Children confirme tout le bien que l'on pouvait penser de la série. D'un grand dynamisme, très divertissante, elle sait aussi et surtout jouer dans un registre maîtrisé et mature dans la gestion de ses personnages et de son intrigue, nous préparant quelque chose de grand pour la suite. Reste à voir comment tout cela va évoluer, mais quelque soit la voie qui s'annonce, la série a de sérieux arguments pour enchanter ceux qui auront oser se lancer dans cette nouvelle aventure de longue haleine. Une très bonne surprise que ce titre, décidément, et qui nous prouve que le shônen mainstream sait nous proposer une expérience différente, unique et maîtrisé si le coeur et le talent y est. Et cela ne fait pas un pli dans le cas de cette nouvelle série.


Sorrow


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Sorrow

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News