Yoshitaka Amano - Rêves et portraits - Actualité manga

Yoshitaka Amano - Rêves et portraits

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 10 December 2010

Difficile, à l'évocation du nom d'Amano, de ne pas immédiatement penser à la saga des Final Fantasy. Pourtant, si c'est probablement la série qui aura fait connaitre cet artiste hors-norme en Occident, elle ne constitue aucunement l'entièreté de ses réalisations. Rêves & Portraits nous invite ainsi à découvrir l'univers riche et varié de cet homme qui aura, sans contestation possible, marqué de son empreinte le monde de l'illustration japonaise durant ces deux dernières décennies. Cet artbook, réservé à nos contrées s'il vous plait, a été réalisé à l'occasion de la double exposition prenant place à Bruxelles entre la mi-septembre 2010 et la fin janvier 2011. Répartie à la Maison Autrique et à la galerie Petits Papiers, elle regroupe des dizaines d'oeuvres de l'auteur s'étalant sur l'intégralité de la carrière de ce dernier. Et la plupart des réalisations présentées, ainsi que d'autres dessins préparatoires, se retrouvent dans cet ouvrage par ailleurs limité à 500 exemplaires.

En guise d'introduction, on a droit à une courte préface réalisée par François Schuiten, dessinateur renommé et connu notamment pour son travail sur Les Cités obscures et présent lors de la venue du maitre japonais pour une conférence exclusive lors du vernissage de l'exposition afin de, notamment, réaliser quelques croquis en duo pour le plus grand plaisir des spectateurs présents.
S'en suit une plongée dans un tout autre monde. Un monde où rêve et réalité s'entremêlent, un monde où le symbolisme occupe une place de choix, mais où il est également capable de s'effacer pour laisser l'artiste s'adonner à d'autres formes d'art. Nous emmenant par instants dans un univers où les couleurs jaillissent par centaines et viennent nous éclabousser de plein fouet, nous enfonçant à d'autres dans des ténèbres d'une infinie profondeur. Délaissant la complexité pour offrir une esquisse, modèle d'épuration, au détour d'une page avant de revenir à son domaine de prédilection pour terminer de séduire et laisser le spectateur face à une poésie contemplative que les mots ne suffisent à décrire.

Si les techniques utilisées varient allégrement, il en va de même pour les sujets représentés et les thèmes abordés. Allant de Vampire Hunter D à une nature morte en passant par Batman ( dévoilant du coup ses inspirations comics ) ou, bien évidemment, la série de Square-Enix, il y a en aura pour tous les gouts. A ce niveau là, il apparait clairement que l'artbook ici-présent réussi magnifiquement bien son pari de nous faire parcourir en un nombre relativement restreint de pages les différentes facettes d'un Amano prolifique et toujours plus imaginatif.

Maintenant, est-ce que, pour autant, tout cela justifie l'achat du livre dont il est question ? Probablement que non pour ceux qui possèdent déjà les autres publications de ce dessinateur unique car, finalement, il reste relativement cher compte tenu du faible nombre de pages qu'il contient. Cependant, l'édition est de grande qualité et le format proposé offre de belles possibilités de mises en avant sur une étagère ou autre bureau. On pourra juste regretter qu'il n'y ait pas quelques annotations ou légendes présentes au bas des pages afin d'expliquer le pourquoi de certains travaux. Par contre, pour ceux qui cherchent à découvrir le monde de Yoshitaka Amano ou qui n'ont pas encore eu l'occasion de se procurer l'un de ses recueils, Rêves & Portraits prend tout son sens et son achat se justifie alors entièrement. Néanmoins, il ne faut pas se voiler la face, le plus grand intérêt de cet artbook venait du fait qu'il pouvait se faire dédicacer lors de la venue de l'artiste dans la capitale belge.


Shaedhen


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Shaedhen

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News