Yellow Vol.2 - Actualité manga

Yellow Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 29 June 2009

« Plus on sait de choses sur quelqu’un, plus on partage le même langage. »

Trois histoires majoritaires occupent ce deuxième volume de Yellow. La première met en scène un adolescent qui soupçonne un trafic de drogue là où il travaille, et qui fait appel à nos deux agents spéciaux pour étouffer ce commerce en toute discrétion. Mais au final, tout tourne autour de l’amourette entre Goh et Taki. On remarque à quel point leur équipe est soudée, sérieuse et bien rodée : bonne surprise, les baisers n’ont pas pour unique but de faire plaisir aux lecteurs, la mangaka a su tirer avantage de cette situation. Mais le dénouement de l’affaire est un peu léger, l’explication trop succincte et, au final, on a du mal à ressentir quoi que ce soit pour ce semblant d’intrigue et les personnages mis en scène, et ce même si Kanji va rester présent tout au long du tome. La deuxième affaire est tout aussi rapide, et le dénouement rappelle quelque chose de déjà vu : un joli minois qui traîne dans une sale affaire couche avec l’un de nos héros, avant de s’en sortir sans problème : alors certes Goh et Taki ne sont pas de dignes représentants de la justice, mais c’est un peu léger de laisser le jeune et joli jeune homme s’en tirer … Par contre, il est attendrissant de voir les sentiments de Taki, qui aime Goh mais ne veut pas lui avouer. Un peu tordu, mais après tout pourquoi pas … Enfin, dernière histoire, sans doute la plus intéressante. Elle revient un peu sur le passé affectif de Goh, et la relation entre les deux jeunes hommes qui se rapproche de la ligne jaune … Taki est sur le point de céder, dans un moment de faiblesse, avant de reprendre son caractère lunatique et impulsif.

Ce qui ressort de ce tome, c’est un sentiment de redondance : rien de nouveau sous le soleil, et l’enchainement des petits bouts d’histoire rappelle un certain « Fake », dans la maladresse et l’humour. Alors oui, c’est amusant un moment. Mais ce deuxième tome déçoit par rapport au premier. Il est dans sa continuité, mais justement : aucune surprise. Un scénario évident, un déroulement prévisible, un humour toujours basé sur l’ambiguïté des sentiments des protagonistes, et les mêmes interventions au moment crucial, histoire de rajouter du suspense … Le dernier chapitre est, lui, très rafraichissant. Il et simple, ne cherche aucun but en particulier, bref une réussite. Le graphisme est toujours aussi fin, les jeunes hommes toujours anorexiques, le découpage actif et les arrières plans floraux un peu répétitifs. On ira voir le troisième et avant dernier volume afin de vérifier cette baisse de régime … Et dans le but de voir si les fautes de traduction disparaissent ! Certaines ont la fâcheuse conséquence de freiner la lecture.


NiDNiM


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News