Why Nobody Remembers My World ? Vol.7 - Actualité manga

Why Nobody Remembers My World ? Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 26 October 2021

Farline, Saki et Aslan parviennent à maîtriser Vicious, tandis que Rinne, de son côté, prend le dessus sur Raphaël l'exterminateur. Mais les choses restent particulièrement ardue du côté de l'affrontement face au principal antagoniste de l'arc des Célestins: Alfreya, le Maître des Anges, qui n'est plus lui-même, comme s'il était possédé. Ce dernier est parvenu à blesser Jeen sous les yeux désemparés de Leiren. Si bien qu'actuellement, Kai est seul pour continuer de faire face à ce Célestin surpuissant... Quelle sera l'issue de ce combat aussi intense que tragique ?

Qu'on se le dise, ce 7e volume est entièrement orienté action ! Le rude affrontement final contre Alfreya occupe effectivement l'intégralité du tome pour s'achever dans les dernières pages, et globalement les auteurs y tiennent leurs promesses. Il y a pourtant de quoi redire sur le rendu de l'action en lui-même: privilégiant le combat pur aux textes la plupart du temps, le mangaka Arikan nous offre une lecture somme toute assez rapide, mais qui n'est pas impeccable pour autant car, il faut bien l'avouer, ses séquences d'affrontement ne sont pas toujours parfaitement limpides, notamment à cause d'un rendu des coups parfois ponctué de raccourcis, et à cause d'un aspect numérique qui prend par moments trop de place au point de surcharger certaines planches (surtout dans la représentation pas toujours claire de certains effets de magie). Mais bien souvent, le résultat est là: le dessinateur s'en donne à coeur joie pour faire ressentir l'ampleur et l'intensité de la bataille, et ponctue quand même les choses de quelques petits retournements de situation faisant d'Alfreya un adversaire vraiment redoutable jusqu'au bout.

Mais même si l'action pure occupe l'essentiel des pages, les auteurs n'oublient évidemment pas de s'intéresser à leurs personnages. Que ce soit via Vicious et Raphaël qui font leur choix vis-à-vis de leur maître qu'ils ne reconnaissent plus, Jeen qui montre de plus belle toute sa ténacité et son leadership malgré sa blessure initiale, Kai qui ne lâche rien, ou bien sûr Leiren qui se montre forte et prend ses décisions (même déchirantes) face à celui pour qui elle avait tant de respect, Arikan et Kei Sazane nous offrent de bons instants de bravoure, qui ne font qu'accentuer la tension jusqu'à l'issue dramatique de cet arc. Une issue qui, bien sûr, dévoile aussi l'élément qui a tant fait changer Alfreya... avec, à la clé, un nouveau petit indice pour Kai afin de lever le voile sur la réécriture du monde.

Dans l'ensemble, Why Nobody Remembers My World ? s'offre donc ici une fin d'arc efficace, certes imparfaite à cause de son rendu de l'action pas toujours limpide, mais très intense et toujours prenante. Après 7 tomes, les aventures de Kai, de Rinne et des autres restent immersives, si bien qu'on attendra la suite avec toujours autant de plaisir.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News