Vinland Saga Vol.20 - Actualité manga

Vinland Saga Vol.20

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 15 November 2018

Le conflit pour le contrôle de Jomsborg entre la faction de Floki et celle de Vagn risque de prendre un nouveau tournant encore plus brutal avec la mort de ce dernier, décapité par Garm qui est aussi revenu avec Leif, Einar et Gudrid en guise d'otages. Les choses vont donc totalement à l'encontre des projets de Floki, qui tente de calmer les choses auprès de Thorkell... mais peut-on vraiment calmer l'ardeur d'un homme qui n'a soif que de guerre ?

La réponse ne tarde pas à arriver dans ce volume, où Thorkell reste fidèle à lui-même et continue d'être un parfait opposé de Thorfinn: tout ce qui l'intéresse, c'est la guerre, la bagarre, combattre et tuer... et cela, quel que soit le camp ! Makoto Yukimura continue de beaucoup jouer sur le caractère belliqueux du géant... mais il y a désormais un autre homme qui pourrait se montrer aussi dingue que lui dans sa soif de conflits et de violence, à savoir Garm. Jouant plus sur la rapidité et l'agilité, Garm est d'un tout autre gabarit que Thorkell, mais ces deux guerriers-nés semblent pourtant faits du même bois à plus d'un égard au niveau de leur personnalité. Le mangaka jouera d'ailleurs à quelques reprises là-dessus dans le tome... quitte à en faire un peu trop. En effet, on a droit à un duel entre ces deux hommes qui, s'il est intéressant sur le papier, n'aboutit finalement pas sur grand chose dans l'immédiat, et surtout a un côté un peu trop "shônen nekketsu" pour du Vinland Saga avec une petite surenchère de puissance. Mais il s'agit bien du seul bémol que l'on pourrait mettre à ce sujet, car pour le reste ça reste bien gratté et prenant, et on comprend toujours mieux à quel point ces hommes ne vivant qu'avec des considérations guerrière sont à l'opposé des convictions pacifistes de Thorfinn, ce qui se ressent aussi dans quelques brefs moments presque cyniques: quand un guerrier meurt brutalement juste après avoir dit vouloir arrêter pour se consacrer à sa famille, ou quand un autre tue accidentellement son frère d'une flèche juste avant de se faire lui-même tuer.

En dehors de ça, le récit peut donner l'impression d'avancer peu, mais en réalité Makoto Yukimura alterne assez bien entre ses différents groupes de personnages. Ainsi, tandis que Thorfinn, après avoir retrouvé Gros-Yeux, va peut-être devoir se préparer à participer à un confit qu'il voulait éviter sous les yeux de Hild, de leur côté Leif, Einar et Gudrid, prisonniers, vont recevoir une aide inattendue... Une aide qui est peut-être l'élément le plus intéressant du tome. Car que pense réellement de ce conflit celui qui y est le principal concerné, à savoir le jeune Baldur ? Ne décidant de rien, l'enfant semble pris dans les ambitions de son grand-père, et paraît ballotté sans pouvoir contrôler sa vie comme ont pu l'être bien d'autres personnages de la série... Alors, face à ce que Gudrid lui propose, que fera-t-il ?

Makoto Yukimura prend un peu son temps, mais il le fait plutôt bien, et sous son dessin toujours aussi travaillé la saga du Vinland reste passionnante malgré quelques moments qui peuvent paraître dispensables. Avec les nombreuses retrouvailles de la fin de tome et les enjeux installés, le prochain volume devrait marquer un tournant décisif dans cette guerre en mer Baltique...
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News