Variante Vol.1 - Actualité manga

Variante Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 31 Janvier 2008

Avec Variante, Sugimoto Iqura nous fait entrer dans un univers fantastique peuplé de chimères, qui sont des êtres monstrueux. La petite Aiko, ainsi que tout sa famille ont été victimes d'une de ces créatures. Bizarrement, notre héroïne survit, mais se voit dotée d'un bras monstrueux qui semble agir selon son état d'esprit, mais aussi indépendamment de sa conscience.
Ce premier volume de Variante pose avant tout les bases de la série. Il nous présente les personnages et l'univers dans lequel ces derniers agissent. Deux environnements se côtoient: celui des civils, autrement dit le monde de "tous les jours", et celui de l'agence gouvernementale qui combat et étudie les chimères. Toute la problématique de ce volume repose sur le questionnement d'Aiko, qui ne sait plus à quel monde elle appartient. Pour l'instant, le lecteur n'en apprendra pas plus, tant Sugimoto garde le secret, que ce soit sur l'agence gouvernementale, l'origine des chimères, ou encore sur la faculté spéciale de l'héroïne, dont le bras cohabite avec une chimère (un peu à l'instar du héros du manga Parasite). C'est l'omerta complète. D'ailleurs cette volonté de ne rien dire peut finir par créer un sentiment de fustration chez le lecteur, qui peut décrocher car il manque d'éléments scénaristiques.
A cet obscur scénario s'opposent de somptueux graphismes. Les personnages sont bien dessinés et n'ont le visage ni trop rond, ni trop anguleux. Quant aux chimères, elles sont visuellement terrifiantes et fourmillent de détails plutôt glauques. Sugimoto fait transparaître à la perfection la détresse, la terreur, ou encore le désespoir sur le visage de ses personnages. Les scènes-clef sont bien souvent dessinées sur une page complète, et plus rarement sur une planche (double page), ce qui accentue encore plus leur importance pour le récit, tout en subjuguant le lecteur qui ne peut que remarquer le travail irréprochable de Sugimoto.
Enfin, il faut remarquer la présence de scènes très difficiles dans Variante. En effet des scènes particulièrement gores ponctuent le récit, arrivant au moment le plus impromptu. La surprise est alors immédiate et désarçonnera à coup sûr le lecteur. Ces scènes permettent également de relancer le récit lorsque celui-ci tend à s'essoufler ou à "s'endormir" dans une certaine platitude. C'est efficace, mais choquant.

En définitive, Variante reste une oeuvre plutôt prometteuse, même si l'on peut s'inquiéter des trop nombreuses zones d'ombre pouvant empêcher le lecteur d'entrer dans l'histoire. Les dessins sont quant à eux léchés et soignés. J'attends avec impatience le volume deux, qui répondra probablement à quelques questions essentielles. Un titre à suivre.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur


14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News