Ultramarine Magmell Vol.6 - Actualité manga

Ultramarine Magmell Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 28 October 2020

Désireux de tenir sa promesse de "sauver le monde" faite à Glane-Yin, Yin Yô a refusé la proposition des Athéistas, alors que l'heure devient de plus en plus critique: les Athéistas et le Pays Polyorigine sont désormais en conflit, et la guerre risque de devenir totale entre les originaux de Magmell et les humains, ce qui à la longue risque fort de mener à la perte de l'archipel Kusikku. Dans le même temps, Yaya Ge a fini par retourner sur Magmell, et notre héros s'interroge quelque peu sur l'évolution inexpliquée de sa force conceptrice... au risque de bientôt attirer sur lui d'autres convoitises ?

C'est un peu ce que l'on se demande quand, en recroisant Dodo Viktor (la fille de l'explorateur Viktor) à Magmell alors qu'il est en mission de sauvetage, Yin Yô sent vite que quelque chose cloche en elle, qu'elle est différente, comme si elle était possédée... mais par qui, et dans quel but ? Di Nianmiao ne manque pas d'intriguer sur cet état de fait, en évoquant avec mystère la reine blanche originelle Andee Tour ainsi qu'une clé laissée par Glen-Yin... Et pendant ce temps, c'est aussi du côté d'un autre groupe de Magmell, celui de Yaya Ge, que la situation s'envenime et intrigue. L'occasion d'en apprendre plus sur le "trésor suprême", apparaissant aléatoirement dans les profondeurs de Magmell et étant encore plus rare que le pays des illusions

Bref, avec ce tome, la série intrigue, intrigue et intrigue encore... et peut-être est-ce là un problème, car dans les faits, l'auteur donne l'impression d'ouvrir énormément de choses, mais de manière un peu floue et pas toujours évidentes à suivre, notamment car ses transitions pour passer d'un cas à l'autre ne sont pas toujours très claires et pourraient facilement perdre certains lecteurs.

L'univers reste pourtant riche en possibilités, et l'artiste semble toujours se faire autant plaisir dans son mélange de tons (l'humour étant régulièrement de la partie lui aussi) ainsi que dans ses designs de créatures et dans les matérialisations parfois assez originales. Alors espérons que désormais les nombreux éléments proposés sauront enfin faire avancer les choses, car concrètement Ultramarine Magmell a toujours de quoi être stimulant !
    

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News