Ultramarine Magmell Vol.5 - Actualité manga

Ultramarine Magmell Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 07 July 2020

L'authentique de Magmell Yaya Ge s'est désormais installé chez Yin Yô et Zéro, au sein du Pavillon des glaneurs. Avec ce nouveau garçon à ses côtés, notre héros a encore l'occasion de progresser oud 'apprendre de nouvelles choses, assimilant les pouvoirs de la super-eau adamancide, ou en apprenant plus sur le pays polyorigine, une association assez puissante parmi les originaux de Magmell, composée de 22 communautés, avec à sa tête sa majesté originelle... Mais tout comme le lecteur, Yô a à peine le temps d'emmagasiner ces nouvelles choses que de nouveaux problèmes surviennent ! Voici bientôt la petite équipe chargée de retrouver un éditeur de manga porté disparu à Magmell, puis confrontée à de nouveaux enjeux de grande ampleur, voire à une vérité terrible à encaisser pour notre héros...

Surtout marqué par l'affaire de l'éditeur disparu, le tout début de tome a une vocation plutôt humoristique, où l'on sent que Di Nianmiao s'amuse bien, ne serait-ce que, d'emblée, pour la dégaine et le nom de plume assez improbables du mangaka leur confiant cette mission. L'auteur chinois se plaît volontiers à jouer sur quelques clichés du milieu du manga, offre même de rapides clins d'oeil à Dragon Ball ou à JoJo, tout en offrant un court récit à l'humour gentiment scato qui passe bien, dans la zone 9 de Magmell et son empire des grands herbivores très joliment croqué sous son trait assez inspiré. Le seul réel "défaut" est l'impression que tout ça va vite et reste facile, mais sans doute fallait-il une courte affaire assez fun comme celle-ci avant la suite du tome...

Car dans cette suite, les enjeux se font assurément plus importants, voire un peu dramatique sur certains points, notamment ce que Yô apprend au sujet de Glane Yin. Conviés en un certain lieu, Yô et ses compagnons se retrouvent face à Louis d'Athéista, leader du peuple Athéista qui a une proposition aussi importante qu'inquiétante à faire à notre héros, le genre de proposition n'augurant pas forcément que du bon... Et sur la base de cette rencontre, Di Nianmiao amène encore un flot assez important d'enrichissement supplémentaires, à commencer bien sûr par qui sont les Athéistas et quel est leur but, mais pas que: les profondeurs de Magmell (un lieu quasiment inaccessible aux humains avec sa neige radioactive, ses roches connaissant des combustions spontanées, et ses températures pouvant atteindre plusieurs centaines de degrés), le pinacle des matérialisateurs, les recherches de l'inferno-équipe 19, la perspective de pénétrer près du coeur de Magmell, ce que recèlerait ce coeur comme spécificités et dangereuses possibilités... Beaucoup de choses et de concept à emmagasiner, en somme, chose qui n'est pas toujours évidente dans la mesure où l'auteur, un peu à l'instar de son "modèle" Yoshihiro Togashi sur Hunter x Hunter parfois, tend régulièrement à présenter tout ça en blocs assez bavards. Mais une fois l'effort d'attention effectué, on se rend bien compte à quel point tout ceci offre encore de nouvelles possibilités, pour une suite qui devrait avoir de quoi être passionnante.

Notons que l'histoire d'Ultramarine Magmell s'achève ici à la page 158, pour ensuite laisser place à une histoire courte de 30 pages tout à fait sympathique à parcourir.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News