Übel Blatt Vol.19 - Actualité manga

Übel Blatt Vol.19

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 16 June 2017

L'Empereur fait face aux troupes de Glenn, son propre fils et est en bien mauvaises postures...il reçoit alors l'aide inespérée de Koinzell, celui qu'il considéra longtemps comme un ami avant d'en faire un traître! 


Malheureusement, malgré sa force Koinzell ne peut pas empêcher que l'empereur soit mortellement touché...il agonise dans ses bras après avoir lavé l'honneur de Ascheriit, qu'il reconnaît comme le héros qu'il a toujours été! 


Bien qu'ayant retrouvé son honneur le semi-elfe n'a pas abandonné sa vengeance pour autant! 


Plus que jamais avec cet opus, la série prend une nouvelle tournure, fini la quête solitaire de vengeance de Koinzell (bien qu’accompagné de quelques alliés), désormais il va prendre part à une guerre épique, déchirant le royaume en deux, aux côtés des nobles qui lui ont jeté l'opprobre il y a encore peu! 


Ainsi la mort de l'empereur tient ici d'un acte symbolique...celui qui avait envoyé les quatorze héros en mission n'est plus, mais avant de trépasser il rachète l'honneur de celui qu'il avait traîné dans la boue, reconnaissant ses actes, son courage et son héroïsme devant des témoins, déjà acquis à la cause de Koinzell certes, mais pouvant désormais attesté des dernières paroles de l'empereur! 


Et à partir de là, le nom même de Koinzell ne sera que très peu employé, cédant la place à celui qu'il portait auparavant, à savoir Ascheriit! Là encore c'est hautement symbolique! 


Mais malgré tout ceci, la guerre mais aussi la quête de vengeance de notre héros sont loin d'être terminées! 


Un nouvel allié de poids va rejoindre la petite troupe, à savoir Ikfes, le nouveau maître de l'épée, le successeur de Ascheriit...mais désormais il ne s'agit plus de petite troupe, mais bel et bien de puissantes armées! 


La série atteint désormais une nouvelle dimension, allant de pair avec le changement de statut de Koinzell / Ascheriit! Il passe de rebelle à héros, de tueur de héros à commandant de troupes dans l'armée de l'empereur, de guerrier solitaire à modèle inspirant les soldats... on a ainsi presque l'impression que nous ne lisons plus la même série qu'au départ...le changement est impressionnant et il faut saluer l'auteur pour le chemin parcouru, malgré quelques baisses de niveau ici et là. 


Une grande bataille commence alors, dont le point d'orgue sera le face à face des deux commandants, avec un Koinzell qui désormais est reconnu comme étant le héraut de la justice! Cela n'a l'air de rien, mais pour le lecteur qui suit le titre depuis le début, cela en est presque émouvant! 


L'auteur ne peut s’empêcher de nous offrir du fan service, mais alors qu'on pensait qu'on allait tomber dans un trop-plein malsain, Koinzell vient à nouveau nous sauver...tout va bien donc, et on ne retient que les grands moments de ce tome, qui n'en manque décidément pas! Le titre passe un cap important avec ce volume, entraînant la série vers des sommets qu'elle ne parvenait plus à atteindre! 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News