Übel Blatt Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 26 October 2015

Koinzell fait face à une horde de zombis, ramenés à la vie par le pouvoir de Fargo, lui même obéissant aux ordres de Schtemwolech, l'un des sept héros, ceux qui sont la cible de la vengeance de notre héros.
Après cette escarmouche, Koinzell et ses compagnons prennent les airs pour atteindre la forteresse du comte, mais face à eux se dressent de braves soldats voulant protéger le Comte pour ce qu'ils pensent être une bonne cause...Koinzell ira-t-il jusqu'à tuer des innocents pour assouvir sa vengeance ?

Suite à l'intrigant second tome, on retrouve tous les protagonistes pour cette course à la vengeance qui semble se précipiter ici.
Ato admet que Koinzell n'est pas responsable de la mort de son frère, Guéranpan confirme qu'il est bel et bien un homme d'une grande gentillesse, mais également d'une grande naïveté, et Koinzell est à deux doigts de faire la première victime de sa vengeance !
Pour ceux qui auraient oublié qu'il s'agit d'un titre de fantasy l'auteur ajoute de nombreux éléments fantastiques dans ce tome, en particulier des créatures immondes ramenées à la vie par une magie nécromancienne. Pour ce qui est de la violence et du sang, par contre, on ne risque pas d'oublier que ce titre en regorge. Certaines scènes se veulent vraiment violentes. Le tout nous confine dans un univers sombre et glauque des plus plaisants.

Un des principaux intérêts de ce tome se trouve dans l'évolution des personnages, Ato la première. Cette dernière, quelque peu agaçante depuis le début, ouvre enfin les yeux et admet ses erreurs. A partir de là le personnage va pouvoir se montrer intéressant.
Koinzell lui aussi nous dévoile des choses sur lui même dans ce tome lorsqu'il attaque la forteresse. Alors qu'on le sait empli de colère et avide du sang de ses bourreaux, on ne savait pas jusqu'où il était prêt à aller...on le sait désormais.
De même, le personnage de Rosen est assez intéressant en tant que spectateur des événements, connaissant la vérité sur Koinzell, mais se trouvant tirailler entre son devoir et le bien-être du royaume et la vérité qu'il détient et qu'il pourrait faire éclater.

On retrouve également les flash-backs nous présentant les quatorze lances divines durant leur périple et avant la trahison, cette fois nous montrant les liens unissant Ascherit et Schtemwolech (quels noms de merde!!)

Un tome prenant qui accélère un peu les choses et qui nous laisse deviner que le sang va encore couler par la suite !

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News