Tokyo ghoul : Re Vol.9 - Actualité manga

Tokyo ghoul : Re Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 10 August 2020

Le repaire d'Aogiri est pris d'assaut par le CCG qui parvient, non sans difficulté, à supprimer les ghoules une à une, y compris les plus dangereuses...mais c'est au prix de nombreuses victimes!
Mais la nouvelle chouette, qui n'est autre que l'ancien inspecteur Takizawa semble inarrêtable!

La grande guerre contre Aogiri se poursuit et on aurait tendance à croire qu'elle se termine dans ce tome, mais il reste encore 7 volumes (celui ci non compris) avant de conclure la série, donc nous ne sommes pas à l'abri de surprises.

Ce volume se montre d'une très grande intensité, cela n’arrête pas une seule seconde, et globalement on se laisse porter par l'action et les affrontements qui nous réservent quelques surprises, ceci dit, je n'arrive pas (et c'est peut être très personnel et pas partagé par la majorité) à me défaire de cet aspect brouillon qui vient grandement perturber la lecture!
Sans parler du fait que le trait, bien que fin et assez joli, ne permet pas systématiquement de distinguer les personnages au premier coup d’œil. On se retrouve régulièrement à se demander qui est le personnage mis en avant sur la page qu'on découvre...et trois pages plus loin, il faut recommencer avec un autre...

Et si la plupart du temps cela me gâches pleinement le plaisir de lecture (car cet aspect brouillon est inhérent depuis le début de "Re", alors que ce n'était pas du tout le cas dans la première série), ici c'est d'autant plus dommage que le volume aurait pu être assez grandiose sans cela!

L'auteur, comme à son habitude, nous propose de multiples affrontements se déroulant sur plusieurs plans, apportant un véritable aspect "global" à cette guerre contre Aogiri; l'intervention de la nouvelle chouette, et le questionnement sur son identité, son humanité perdue et son sentiment d'appartenance à un groupe plutôt qu'à l'autre est vraiment intéressant...
Et surtout les choses avancent réellement, la bataille, qui fut rude et meurtrière arrive à son terme, laissant supposer que ce chapitre du récit est terminée et qu'un nouveau va débuter (d'ailleurs c'est le cas à la fin du volume)...

Mais malgré tout ces points positifs, malgré une envie de réellement aimer ce titre (en souvenir de l’excellente première partie de la saga), je ne peux m’empêcher d'être freiné par une narration bordélique et un dessin trop brouillon! Et j'ai beau le savoir, tenter de l'accepter afin de mieux profiter de la suite, la lecture de chaque nouveau tome s'avère à chaque fois pénible...
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News