Tokyo Revengers Vol.6 - Actualité manga

Tokyo Revengers Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 05 March 2020

Dans son objectif de prendre le contrôle du Toman et de sauver Hinata, Takemichi doit en premier lieu parvenir à écarter Tetta Kisaki, le mystérieux et inquiétant garçon que Draken, dans le monde présente, regrette de ne pas avoir tué de ses propres mains. Mais la tâche s'annonce complexe, car Mikey veut bien virer Kisaki à une seule condition: que notre héros lui ramène Baji, passé dans le camp ennemi, avant le combat devant se tenir quelques jours plus tard entre le Toman et le Valhalla. Seulement, est-il encore seulement possible de convaincre Baji de revenir et de ne pas rejoindre la Valhalla ? Une fois dans le camp ennemi Takemichi enchaîne les surprises difficiles: un Baji qui fracasse allègrement son adjoint du Toman en signe de ralliement au Valhalla, la présence sur place de Kazutora qui fut lui aussi autrefois un ami de Mikey et un des fondateurs du Toman... et, pire que tout, les révélations fracassantes et tragiques que Baji a à lui faire sur un drame s'étant déroulé deux ans auparavant...

Ce drame ouvre donc le sixième volume de Tokyo Revengers, et prend la forme d'un flashback d'une cinquantaine de pages assez percutant, dans la mesure où Ken Wakui y gère très bien l'essentiel sans traîner. Tout en montrant encore les originalités sympathiques de Mikey avec son vieux scooter, le mangaka fait également bien ressortir la force du lien qui semblait alors, à cette époque, l'unir à Baji et Kazutora... avant que ces deux-là, en voulant faire plaisir à leur pote, ne prennent la pire des décisions, surtout sous l'impulsion d'un Kazutora apparaissant parfois vraiment incontrôlable. Qui plus est, le tout se rattache bien à un fameux drame familial vécu par Mikey et évoqué plus tôt dans la série, preuve d'un récit bien pensé par le mangaka.

Après cela, c'est forcément al stupeur qui gagne Takemichi: est-il seulement possible de réconcilier Mikey avec Baji et, surtout, avec Kazutora ? S'en suivent alors de nouvelles investigations. Dans le passé aux côté de Chifuyu, celui qui était l'adjoint de Baji au Toman, avec à la clé quelques informations sur le possible lien de Kisaki avec le Valhalla. mais c'est surtout dans le présent, via une nouvelle rencontre avec Draken, que les informations les plus fortes se font, que ce soit concernant le vrai "chef de l'ombre" du Valhalla, et surtout les drames tonitruants devant avoir lieu le jour du "bain de sang d'Halloween", nom donné à la fameuse rixe entre le Tokyo Manjikai et le Valhalla... Des enjeux supplémentaires vont alors crescendo pour Takemichi en vue de ce conflit où il va falloir, tant bien que mal, empêcher le pire d'arriver... mais cela sera-t-il seulement possible ?

Les avancées sont parfois un brin rapides, surtout concernant quelques révélations qui arrivent à point nommé, mais Ken Wakui semble très bien savoir où il va, ne faiblit pas en rythme, intensifie ses enjeux dans ce qui est en quelque sorte un volume de préparation, avant le début d'une guerre au sommet... Le prochain volume de Tokyo Revengers sera furieux ou ne sera pas !
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News