This is not love thank you Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 14 October 2019

Sara et Kujo sortent enfin ensemble pour de bon. Toutefois, ce dernier lui cache toujours la vérité sur leur passé commun, et l’ombre de Diana plane sur leur couple. D’autant plus que Saki, une amie de Sara, a surpris une conversation entre Inukai et notre héros sur ses projets de vengeance. Même si Inukai a brouillé les pistes, elle n’est pas convaincue et va tenter d’en savoir plus…

« Sara, c’est Diana, pas vrai ? »

Deux nouveaux personnages font leur apparition dans ce tome. Tout d’abord, Aoi, le petit frère de Kujo. Les deux garçons ne vivent plus sous le même toit à présent, mais Aoi est au courant pour « l’affaire Diana ». Concernant sa personnalité, il est difficile de bien la cerner, tout comme ses motivations et son objectif. Sous ses airs de gamin tout mignon, il n’hésite pas à menacer son frère et à tenir des propos qui vont renforcer les non-dits et les confusions qu’il peut y avoir entre Sara et Kujo. Il met plusieurs fois des bâtons dans les roues du couple, mais n’a pas un rôle très pertinent pour l’intrigue. On a davantage l’impression que la mangaka l’utilise comme une distraction pour retarder le moment où Sara apprendra la vérité. On espère également qu’elle sait où elle va avec la présentation d’une situation familiale compliquée traitée ici très en surface.

L’autre personnage est Watanabe, une camarade du lycée qui en plus de craquer sur notre héros, est bien résolue à faire rompre Sara et Kujo. Elle s’immisce de plus en plus dans leur relation et, si elle en a la possibilité, dénonce les maladresses de sa rivale. Si elle ne représente pas une grande menace, on est curieux de voir ce qui pourra ressortir de sa complicité avec Aoi. Sara de son côté s’interroge beaucoup sur sa relation avec Kujo, au sujet de « trucs de couple » et des préoccupations assez classiques pour les jeunes filles qui vivent leur premier amour.

« Dire à quelqu’un qui vous a oublié que vous voudriez qu’il se souvienne… ce serait admettre la défaite. »

Au fond, Kujo est frustré de voir que Sara ne se souvient pas de lui, et dès qu’elle se détourne de lui ou choisit de suivre quelqu’un d’autre, la blessure se rouvre : « Pourquoi arrive-t-elle si facilement à me lâcher la main ? ». Devant Inukai il se montre froid et détaché, mais puisque nous avons accès à ses pensées, on sait qu’il tient vraiment à la jeune fille et on le découvre fragile sous son masque. Ça en devient presque dommage car le mystère autour de ce personnage et de son ressenti réel n’existe plus, et l’intrigue en perd de l’intérêt.

Le prochain tome sera le dernier de la série, et avec la fin de ce volume on sent déjà poindre le dénouement. Reste à savoir comment va réagir Sara quand elle apprendra la vérité… Sachant qu’elle s’était déjà faite embobinée par Kujo, cette révélation risque d’être lourde de conséquences. Leur relation pourra-t-elle subsister malgré tout ? On espère également en savoir davantage sur la relation de Kujo avec sa famille, sujet qu’on effleure à peine avec l’arrivée d’Aoi.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

11.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News