The rising of the shield Hero Vol.14 - Actualité manga

The rising of the shield Hero Vol.14

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 28 September 2020

Alors qu'ils sont toujours en train de lutter contre la très grande menace que représente Reiki, nos héros font la connaissance d'Aust Penglai, l'un des démons familiers de la tortue spirituelle, dont ils ne tarderont pas à apprendre une facette du passé ainsi que le véritable rôle: elle et ses acolytes ont pour mission de récolter les âmes de ce monde et de créer une barrière le protégeant des vagues de calamités. Mais s'il s'agit là de la vérité, pourquoi dont Reiki agit-il ainsi ? Penglai est-elle digne de confiance ? Ou quelqu'un manipule-t-il la soif destructrice de la tortue ?

C'est avec ces interrogations aux réponses assez prévisibles mais tout de même efficaces que Naofumi et ses compagnes d'aventure poursuivent donc leur mission de la plus haute importance, puisqu'il leur faut tout bonnement réussir à neutraliser une bonne fois pour toutes Reiki, une tâche s'annonçant toujours plus ardue au vue de la puissance pure de la tortue et, surtout, de sa capacités régénératives décuplée de manière impensable: sitôt sa tête coupée, une autre repousse.

Dans un combat de grande ampleur face à un ennemi qui semble surpuissant et invincible, nos héros semblent bien peu de choses, mais il leur faudra pourtant tout donner, quitter à aller jusqu'au coeur de Reiki pour découvrir la vérité. Sur le chemin, pas mal de petits rebondissements les attendront: d'étonnants familiers dont il faudra déjouer le piège, les problèmes de Naofumi avec son bouclier des malédictions qui menace d'échapper à son contrôle à force d'être utilisé, l'irruption de trois têtes connues dont on se demande ce qu'elles viennent faire là, l'entrée en scène de Fitoria pour rendre le combat encore plus imposant... sans oublier, bien sûr, l'urgence de la situation, Reiki progressant à grands pas ! Tout ce que l'on regrettera, c'est le fait qu'Eclair et Liscia soient peu en vue dans l'équipe de Naofumi, contrairement à Raphtalia bien sûr, mais aussi à Filo et Penglai.

Il résulte alors de tout ceci un volume assez intense, y compris dans le rendu visuel parfois très standard dans le rendu de l'action mais toujours fluide. Les dernières pages font atteindre un certain point culminant, laissant penser que le prochain volume achèvera cet arc.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News