The Ride-on King Vol.8 - Manga

The Ride-on King Vol.8

Rédaction

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 09 Décembre 2022

Ploutinov et ses différents alliés, griffons compris, ont enfin atteint la sainte capitale pour parlementer avec la souveraine Lina et son adjoint Dia afin de, peut-être, arriver à une paix. Les discussions commencent de façon positive, du moins jusqu'à ce que Ploutinov aborde le sujet des vaisseaux draconiques: pensant qu'il est de mèche avec les Deux Tous, Dia se montre alors soudainement bien plus hostile, comme s'il en faisait une affaire personnelle ! Il faut l'intervention de Joshua pour que les esprits ardents de Lina et de Dia se calment... mais pour combien de temps ? En effet, de grands bruits inquiétants se font bientôt entendre à l'extérieur: Calvin débarque à la sainte capitale avec la ferme intention de tout raser et de tuer tous les habitants. Et pour l'accompagner, il peut compter sur toute une horde de gigantesques monstres au dernier stade d'évolution...

Le mangaka Yasushi Baba nous offre, alors, un huitième volume essentiellement orienté action, où Ploutinov, ses compagnons habituels, les griffons, mais aussi les dirigeants de la sainte capitale vont devoir faire front commun contre des ennemis aussi imposants que redoutables, en particulier parce que Calvin est le genre d'adversaire qui ne recule devant aucune bassesse: en plus de restreindre les pouvoirs du chaos en affaiblissant donc pas mal de monde, l'adepte de magie noire révèlera pas mal d'exactions à l'égard des monstres géants qu'il contrôle (mutation forcée, nécromancie...), pour le plus grand effroi des griffons entre autres.

Visuellement, Yasushi Baba gère assez bien la bataille, surtout en jouant sur quelques élans de gore qui font bien sentir l'atmosphère chaotique où un petit paquet d'innocents succombent violemment, et en proposant des designs monstrueux qui en imposent suffisamment. L'ennemi est véritablement cruel, alors comment agira Ploutinov face à lui ? Eh bien, la réponse est assez simple: il reste fidèle à lui-même, entre son empathie le poussant à toujours vouloir apprendre à connaître les monstres, et la force qu'il est capable de trouver juste en ayant à sa portée tant de grosses bébêtes à chevaucher, voire à double-chevaucher ! L'auteur poussera également le délire encore un peu plus loin en faisant dans le robot géant, mais saura également souligner que, même s'il est toujours aussi coriace, notre héros pourra aussi compter sur ses différents alliés pour l'aider, de Bell à Saki en passant par Ed, Kalmer ou même les griffons.

Mais à l'issue de ce conflit, ce qu'il faudra également retenir, c'est la mise en avant assez prenante du cas de Dia. Pourquoi donc s'est-il si vite emporté quand Ploutinov a évoqué les vaisseaux draconiques ? Quel est son lien avec les Deux Tours ? On finira bien assez vite par le découvrir, en même temps que l'on prendra connaissance de son passé commun avec Lina et Joshua, en entrevoyant assez bien son lien important avec ces deux-là et ce qu'il a insufflé à Lina pour qu'elle s'émancipe de sa condition jusqu'à devenir la souveraine de la sainte capitale.

En attendant la suite qui, au vu des dernières pages, ne devrait pas laisser retomber l'intérêt, on reste sur une lecture toujours aussi efficace avec cet isekai assez unique en son genre.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai
15.5 20
Note de la rédaction