The Promised Neverland Vol.14 - Actualité manga

The Promised Neverland Vol.14

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 25 September 2020

Chronique 2 :

En secourant deux garçons nommés Jin et Hayato, Emma et les siens ne s'attendaient pas forcément à faire un grand pas dans leur objectif, puisque les deux gaillards obéissent aux autres de celui se faisant nommer "William Minerva" ! Ceux-ci vont donc pouvoir les conduire jusqu'au repaire de Minerva... mais le chemin reste encore assez long, et, surtout, l'état du petit Chris empire jusqu'à un seuil critique car sa blessure s'est gravement infectée. Le petit garçon ne pourra jamais arriver jusqu'au repaire en vie dans ces conditions, et il ne reste alors plus qu'une solution: s'introduire en petit comité dans une ferme proche de là afin d'y dérober des médicaments. C'est ainsi qu'Emma, Ray, Hayato, mais aussi Anna qui s'y connaît en médicaments, s'apprêtent à pénétrer dans la ferme...

Le tome 13 de The Promised Neverland se refermait sur cette donne prometteuse, et c'est donc avec impatience que l'on attendait d'assister à cette infiltration qui a quelque chose d'assez ironique: alors qu'auparavant nos héros faisaient tout pour échapper à leur ferme de Grace Field, voici que désormais ils pénètrent dans l'une d'elles de leur plein gré ! C'est aussi une certaine preuve de leur évolution, de leur gain de force et de maturité. On appréciera également la toute petite mise en avant d'Anna qui a enfin un rôle de premier plan, ainsi que l'importance ici de faire preuve de discrétion et de rapidité pour ne pas éveiller les gardes démoniaques... mais en réalité, Kaiu Shirai fait le choix d'écourter largement ce passage, pour un résultat à double tranchant. D'un côté, il y a une petite frustration en voyant que ce concept d'infiltration n'est finalement quasiment pas exploité, et il y a l'impression d'avoir tout de même des petites facilités d'écriture, entre le dénommé Zazie qui déboule pile au bon moment alors qu'il ne pouvait vraisemblablement pas savoir grand chose de la situation d'Emma, et l'impression que les démons sont ici bien moins effrayants qu'avant. Certes, c'est aussi dû au fait que la ferme est bas de gamme et que sa surveillance est donc moins forte, mais quand on voit l'issue de ce petit passage on a un peu trop le sentiment que les dévoreurs d'enfants sont bien moins dangereux qu'avant. Mais d'un autre côté, cet aspect écourté de l'infiltration crée un certain sentiment de surprise, et prépare efficacement le terrain pour la suite du tome qui, justement nous fera aller de surprise en surprise dès lors que le repaire de "William Minerva" est enfin atteint !

La principale surprise de ce volume n'en est pourtant pas forcément une: c'était quelque part assez prévisible, surtout au vu de la jaquette qui se fait un plaisir de spoiler. Mais assurément, dans la façon dont elle est présentée, elle fait sans souci son effet, surtout auprès d'Emma et Ray. L'atmosphère de retrouvailles est plaisante à souhait, permet même d'avoir quelques dizaines de pages plus détendues... Même notre chère Emma se relâche en faisant une grasse mat', c'est dire ! Et c'est aussi dans cette atmosphère un peu plus légère que l'ondé couvre le cadre du repaire, joliment mis en images par Posuka Demizu. Mais bien entendu, l'ambiance plus heureuse ne peut durer, car le boss des lieux a nombre de révélations à faire, que ce soit sur ce qu'il a traversé, sur la ferme expérimentale et ses horreurs, et plus encore sur les démons eux-mêmes et sur ce qui les pousse à manger des humains... Concrètement, certaines révélations vont un peu vite ou sont plutôt succinctes (notamment autour de ce qu'a vécu le boss), tandis que d'autres peuvent un peu trop donner l'impression d'être balancées en bloc, tant ça s'enchaîne. Mais le résultat est là: un nouveau combat se prépare, une possibilité de vaincre les démons est entrevue, les plans du boss sont en marche... mais cela convient-il à Emma ?

On atteint peut-être là, alors, la donne la plus intéressante: décidément pas comme les autres, notre héroïne aimerait pouvoir envisager les choses différemment, maintenant qu'elle en sait plus sur les démons. Là aussi l'idée va peut-être un peu vite, mais il s'agit d'une donne réellement intéressante, et surtout en l'évoquant le scénariste n'oublie aucunement ce qu'il a mis en place des tomes auparavant avec les cas a priori si à part de Mujika et Sonju. D'ailleurs, de manière globale, Shirai démontre à nouveau qu'il a bien pensé son histoire, tant il n'omet pas divers détails remontant à bien longtemps (ne serait-ce que le crayon donné à soeur Krone), et évite toute contradiction à partir du moment où arrivent les nouvelles informations sur les démons.

Au bout de la lecture, on se rend donc bien compte qu'il y a quelques petites facilités d'écriture (surtout dans le début du tome) et que certaines informations sont un brin plan-plan, mais on reste pourtant sur une lecture addictive, ce volume étant un peu une charnière, autant pour ses retrouvailles que pour ses révélations et pour les perspectives ouvertes pour la suite.


Chronique 1 :

Après leur tragique évacuation du repère qui aura coûté la vie à Yugo et Lucas, Emma et les siens reprennent leur voyage. En route, ils viennent en aide à Jin et Hayato, deux garçon qui disent appartenir aux troupes de William Minerva. Ce dernier se trouverait bien dans le monde des humains, et réunirait de plus en plus d'enfants dans son repère. La destination du groupe semble toute trouvée, mais un drame survient : La blessure de Chris s'infecte, et il doit être soigné rapidement. Le seul moyen de le sauver : Infiltrer une ferme d'élevage aux alentours pour y dérober des médicaments. Mais celle-ci est sous surveillance des démons...

Après le poignant tome treize, l'aventure d'Emma se heurte à de nouvelles surprises dès le début de ce volume. Les premiers chapitres développent même une idée plus que bienvenue au sein de la série. Ainsi, après avoir planifié leur évasion de la ferme où ils avaient grandi en tout début de série, les personnages doivent en infiltrer une autre. Les enjeux sont différents, et voilà qui pouvait promettre une aventure assez palpitante. Sauf que Kaiu Shirai nous surprend dans son scénario, et ne fait de cette escapade qu'un prétexte pour précipiter les prochaines surprises de la série...

Pas le temps de savourer cette action donc, puisque la suite du tome en vient à ce que les auteurs préparaient avec l'arrivée de Jin et Hayato. L'épopée d'Emma et des siens prend d'emblée une autre couleur puisqu'il ne sont définitivement plus seul, tandis que les évolution scénaristiques amènent clairement la série vers une étape décisive en terme d'intrigue. Pourtant, difficile d'exclure quelques petites facilités d'écriture, notamment le fait que s'échapper d'une ferme et en détruire une sonne maintenant comme un jeu d'enfant. Certes, la donne est différente puisque les personnages sont plus nombreux et plus aguerris au combat, mais quand même. Plus le temps passe, et moins les démons paraissent être des menaces.

Malgré ce petit point noir, difficile de ne pas voir son attention captée par les événements de ce quatorzième volume. La plus grande surprise était assez prévisible, dans le fond du moins, ce qui ne l'empêche pas d'avoir son petit effet. Les auteurs accentuent d'ailleurs bien cet aspect « retrouvailles », une sorte de transition vers la suite des événements, qui sera bien plus sérieuse.

Fort heureusement, ce qui s'engage à partir de cet instant relèvent moins du prévisible. Les réflexions fusent chez Emma et Ray, et celles-ci parvient à éviter les incohérences par rapport aux nouvelles informations étonnantes dévoilées. On sent que Kaiu Shirai avait prévu son histoire depuis belle lurette, aussi les informations concernant les démons ne contredisent jamais les précédentes. Au contraire, la petite inconnue qui subsiste a largement de quoi éveiller nos curiosités.

Alors, le cap pris par ce tome en fait une lecture globalement saisissante, même s'il met en exergue quelques limites de plus en plus présentes au sein de la série. Reste que la « surprise » de cet opus demeure efficace dans son exécution, les nouvelles révélations convaincantes, et la préparation des futures aventures particulièrement intrigante. Il y a vraiment de quoi être curieux de voir ce que la série nous réserve pour ses prochains volumes.
   

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News